Inventeur de l’année

Industrie

Inventor  (JPG)Zbigniew Janowicz et Cornelis Hollenberg (Rhein Biotech, Düsseldorf/Allemagne) ont élaboré un procédé de fabrication de protéines étrangères dans des souches de levure « Hansenula », qui joue un rôle-clé dans la production de vaccins contre l’hépatite B. Cette nouvelle technique est aujourd’hui devenue un standard et permet d’endiguer l’hépatite B à l’échelle mondiale – une maladie qui touche environ un tiers de la population mondiale selon l’OMS.


Inventor 2 (JPG) Petites et moyennes entreprises

Stephen P.A. Fodor, Michael C. Pirrung, J. Leighton Read et Lubert Styer (Affymax Research Institute, Palo Alto/Etats-Unis) ont révolutionné les biotechnologies en inventant la puce ADN pour le compte de l’entreprise néerlandaise Affymax. Ils sont parvenus à stocker de grandes quantités de données biologiques sur une petite puce de verre (synthèse de polymères), permettant ainsi d’effectuer un grand nombre d’expériences en parallèle. Cette invention est principalement utilisée pour le dépistage de maladies génétiques. 


Inventor 3 (JPG) Universités et instituts de recherche

Peter Grünberg (Forschungszentrum Jülich/Allemagne) a découvert la magnétorésistance géante (GMR), qui permet de multiplier par cinquante la densité des disques durs. Le résultat de cette réussite dans le domaine des technologies de l’information se retrouve aujourd’hui sur la quasi-totalité des PC courants, des appareils photo numériques et des lecteurs MP3.


inventor 4 (JPG) Pays non européens

Larry Gold und Craig Tuerk (NeXstar Pharmaceuticals, Boulder/Etats-Unis) ont développé la technologie SELEX, une méthode de dépistage importante en biochimie, qui permet de détecter certains oligonucléotides aptes à fixer certaines protéines pathogènes. Cette découverte révolutionnaire a permis d’élaborer un médicament, l’aptamer Macugen, qui devrait faire ses preuves en ophtalmologie. La technologie SELEX suscite également des espoirs pour le développement de médicaments dans le cadre du traitement du cancer ainsi que pour la lutte contre le sida.


inventor 5 (JPG) Nouveaux Etats membres de l’UE

John Starrett, Joanne Bronson, John Martin, Muzammil Mansuri et David Tortulani sont parvenus à élaborer de nouveaux précurseurs d’agents de phosphonates. Ceux-ci ne produisent leur plein effet qu’après transformation dans le corps humain et seront employés contre les infections virales et dans le traitement des tumeurs. Cette invention s’appuie sur des recherches effectuées à l’Académie des sciences de la République tchèque, Prague.


Quick Navigation