Voir aussi

Le Brevet européen


Une réussite européenne pour l'innovation

En savoir plus

 

Takis Vassilakis

Takis (JPG)Archimedes’ Screw, 1985
Métal (broches de perçage), deux ampoules électriques, verre
En deux parties; 333 x 45 x 36 cm et 298 x 30 x 36 cm
Munich, Bayerstraße 34
(c) VG Bild-Kunst, Bonn 2013; photo: Jean-Marie Bottequin

Les deux pièces de Takis (*1925 Athènes, GR) sont littéralement les jouets de la météo, car le vent les fait tourner. Les dispositifs effilés de la série Light Signals sont composés chacun d'une longue et fine broche de perçage plantée à la verticale dans le sol, coiffées respectivement d'une ampoule bleue et d'une ampoule verte. Celles-ci sont entourées de plaques rouges, ronde pour l'ampoule bleue, rectangulaire, avec une découpe semi-circulaire dans le bord supérieur, pour l'ampoule verte. En intitulant la pièce "Vis d'Archimède", Takis fait référence à un dispositif mécanique dont l'invention est attribuée à Archimède (300 av. J.C.) et qui équipe jusqu'aujourd'hui les machines élévatrices dans les transports. Les Light Signals – ‚Archimedes’ Screw relient la terre aux éclairages qui les coiffent, comme si les broches de perçage puisaient dans la terre l'énergie nécessaire au fonctionnement des ampoules électriques. Ces deux pièces donnent l'impression d'être des formes purement esthétiques qui ne se chargent de sens qu'au gré du mouvement aléatoire produit par les forces de la nature. Elles se dressent en face d'une œuvre sans titre due à Christian Hinz, et, par leur caractère aérien, prennent narquoisement le contrepied de ce travail essentiellement composé d'antiques colonnes de granite.

Vers la liste des œuvres

Quick Navigation