Sculptures monumentales dans l’espace urbain

L’art public: Communiquer en milieu urbain

© Nicolas Schöffer, Photo: Jörg Koopmann

Les sculptures abstraites dont il sera question ici ont très tôt marqué l’aspect de quartiers entiers. Les sculptures monumentales de Nikolaus Schöffer, Max Bill et Leo Zogmayer incarnaient un parti volontairement réducteur, privilégiant des qualités fonctionelles, structurelles et texturales, tributaire du langage universel de la sculpture de l'après-guerre, qui, en faisant le choix du non-figuratif, ambitionnait de proposer un modèle de vie utopique nouveau pour les villes de notre temps.

Des artistes de la génération suivante tels que Jeppe Hein recourent à l'humour et au clin d'œil pour interroger les conditions dans lesquelles cette sculpture de représentation était perçue et mettent en évidence des modalités nouvelles de la participation citoyenne à l'art dans l'espace public.

L'internationalité - un principe

L'internationalité a été dès le départ un principe de sélection des artistes. Le nombre croissant d'Etats devenus parties à la Convention sur le brevet européen se reflète dans la nationalité des artistes, même si ceux-ci ont un champ d'action mondial et se définissent davantage par le lieu où ils travaillent que par leur nationalité. Les artistes mènent une réflexion sur l'objet et le contexte de travail de l'autorité européenne en matière d'octroi des brevets ; les collaborateurs de l'OEB sont confrontés à des œuvres d'art contemporain sur leur lieu de travail : c'est un apprentissage de part et d'autre.

© Max Bill; Photo: Jörg Koopmann

L'art encourage une identité

Depuis, les sites de l’OEB à Munich, La Haye et Vienne se sont ornés au total de 23 sculptures monumentales ou installations dans l’espace public, parmi lesquelles des œuvres cinétiques, des installations lumineuses, des fontaines, des sculptures interactives, ou des « jardins de méditation ». Ces œuvres continuent jusqu’aujourd’hui non seulement d’être associées dans l’esprit du public aux différents sites de l’OEB, mais surtout d’influencer la manière dont le public perçoit, dans le contexte urbain, l’institution et son identité.

Œuvres dans l'espace public

Quick Navigation