Angela Bulloch

Bulloch (JPG)Night Sky Prints E.T. From Mercury.12, 2007
Impression aux pigments de charbon, papier
12 panneaux de 61 x 61 x 3 cm
Berlin, salles de conférence
(c) Angela Bulloch; photo: courtesy Galerie Esther Schipper, Berlin; Carsten Eisfeld

Angela Bulloch (*1966 Rainy River, CA) présentent des vues de l’espace prises, non pas depuis la terre, la lune ou une navette spatiale, mais depuis la planète Mercure. A. Bulloch utilise pour ce faire le gratuiciel Celestia, qui permet de simuler des vols dans l’espace et les vues qu’on obtient en se situant en un quelconque point de celui-ci. Depuis quelques années, l’artiste s’interroge périodiquement sur la manière dont l’image que l’homme se fait de l’espace évolue au gré des progrès de la connaissance scientifique. Visualiser une perspective fictive telle qu’elle se présente dans l’espace, c’est aussi une façon de dire l’impossibilité de ne percevoir l’univers que depuis un point de vue centré, unique. L’artiste présente donc une vue, mais elle la détaille en douze panneaux différents qui, accrochés selon un ordre déterminé, produisent un effet d‘ensemble. Sur le panneau no. 7, on reconnaît la planète Terre. Cette vue est la seule qu’A. Bulloch n’ait pas retravaillée. Alors que les autres astres sont tous modifiés numériquement au point de ne plus présenter aucune caractéristique distinctive, la « planète bleue » est reconnaissable dans le détail. Cette mise en évidence de la planète Terre, qu’on ne reconnaît qu’en y regardant de plus près, fait également intervenir la dimension poétique de notre unicité et de celle de notre planète plongée dans un espace obscur et insaisissable.

Vers la liste des artistes

Quick Navigation