Voir aussi

Le Brevet européen


Une réussite européenne pour l'innovation

En savoir plus

 

Poul Gernes

Gernes (JPG)Sans titre, 1967
Vernis, masonite, bois
Chaque pièce 90 x 90 cm
Munich, hall
(c) Poul Gernes; photo: courtesy Galerie Ben Kaufmann, Berlin; Katrin Rother


Les quatre œuvres de l’artiste danois Poul Gernes (*1925 Copenhague, DK, † 1996 Ekeröd, SE) représentent des cercles, triangles et autres figures géométriques fondamentales dans des combinaisons de couleurs tranchées. Les images manifestent l’intérêt que l’artiste porte à la peinture non figurative ainsi qu’à un traitement systématique des couleurs et des formes. Son œuvre, proche à la fois du minimalisme et du pop art, tout en étant extrêmement singulière, a longtemps été peu remarquée hors de Scandinavie, et n’a été que tardivement portée à la connaissance d’un plus vaste public. Dès le début des années 1960, Gernes a rompu avec l’art figuratif pour s’essayer à de nouvelles formes d’expression visuelles laissant derrière elles tout souci du motif. Il poursuivait également cette quête artistique dans le cadre de l‘Experimental School of Art de Copenhague, qu’il avait fondée en compagnie de l’historien d’art Troels Andersen et où, parmi d’autres, enseignait également Per Kirkeby.

Poul Gernes s’exprimait dans des médias très divers; outre la peinture et la sculpture, il pratiquait également le cinéma et la photographie. Il est l’auteur de peintures de chevalet tout comme de nombreuses installations, dont certaines temporaires, et il a développé des mises en couleur pour des bâtiments publics. Il ne s’est jamais départi de son intérêt pour les structures colorées. Ce sens très sûr des couleurs, des formes, des surfaces et de l’espace se manifeste également dans les quatre œuvres de la collection de l’OEB, de petites dimensions mais ne manquant pas de vigueur, qui datent de la fin des années 1960.

Vers la liste des artistes

Quick Navigation