Olivier Mosset

Mosset (JPG)Sans titre, 2004
Acrylique sur toile
210 x 270 cm
Munich, hall
(c) Olivier Mosset; photo: courtesy Galerie Kenworthy-Ball Lange + Pult, Zurich

La distribution géométrique des surfaces produit l’apparence d’un découpage: on voit une barre transversale noire qui divise la surface picturale du haut à gauche au bas à droite, sur fond vert; mais on peut tout aussi bien y voir trois bandes, vert-noir-vert. Le tableau témoigne de l’intérêt qu’Olivier Mosset (*1944 Berne, CH), qui vit actuellement à Tucson, Arizona, porte à la peinture monochrome. Mosset avait été l‘assistent de Jean Tinguely et de Daniel Spoerri. En 1967, il ralliait le groupe B.M.P.T., composé de quatre artistes parmi lesquels Daniel Buren. Doté d’un réel sens de la communication, le groupe, dont les visées étaient aussi d’ordre politique, s’insurgeait contre les conceptions traditionnelles de l’art quelles qu’elles soient. C’est ainsi qu’en 1967, à Paris, au vernissage du Salon de la Jeune Peinture, ses membres décrochèrent leurs tableaux et quittèrent les lieux en dénonçant l’instrumentalisation de la peinture mise au service de la figuration. Par voie de conséquence, les membres du groupe se mirent à pratiquer des formes géométriques élémentaires, chacun à sa façon. Cette quête de formes d’expression différentes, en rupture avec la peinture figurative, narrative, et avec la notion de facture propre à l’artiste, a conduit Olivier Mosset à rester fidèle jusqu’aujourd’hui à la monochromie et aux formes géométriques. L’œuvre monumentale de la collection de l’OEB, datée de 2004, témoigne des multiples options qui s’offrent à la perception.

Vers la liste des artistes

Quick Navigation