Taxes de revendication
602
Si les pièces de la demande sur lesquelles la procédure de délivrance européenne doit se fonder comportent plus de quinze revendications, une taxe de revendication doit être acquittée dans le délai de 31 mois pour toutes les revendications à partir de la seizième, et une taxe de revendication plus élevée est exigible pour toute revendication à partir de la 51e.
603
Les taxes de revendications doivent être calculées sur la base du nombre de revendications que contient la demande dans la version qui, conformément aux indications données dans le formulaire 1200, doit servir de base à la procédure de délivrance européenne (cf. point 504505). Cependant, si, en raison d'une (autre) modification ultérieure déposée avant l'expiration du délai fixé dans la notification établie en vertu de la règle 161/162 CBE, le nombre de revendications change, c'est ce il convient de calculer le nombre-là qui sert de base au calcul du montant des de taxes de revendication à payer. Un sur la base des revendications figurant dans le dossier à l'expiration du délai de six mois est fixé dans la notification établie en vertuémise au titre de la règle 161 CBE/règle /162 CBE pour le paiement de toute taxe de revendication non encore payée (cf. point 505506). Pour en savoir plus, veuillez vous reporter aux exemples donnés aux points 3.1 et 3.2 du JO 2016, A103.
604
Si le déposant a déjà acquitté les taxes de revendication dans le délai de 31 mois, toute taxe de revendication payée en trop, compte tenu de toute modification qui a été apportée ultérieurement, maiset que le nombre de revendications diminue suite à des modifications déposées dans le délai de six mois impartifixé dans la notification établieémise au titre de la règle 161/de la règle 162 CBE, toute taxe de revendication payée en trop sera remboursée après l'expiration de ce délai (cf. point 507508).

Quick Navigation