Le Dieu Soleil

Inventeur de l'année 2009 dans la catégorie "Œuvre d'une vie"  

Rares sont ceux qui ont davantage œuvré en faveur de l'énergie solaire qu'Adolf Goetzberger, un scientifique âgé de 80 ans, pionnier de la recherche sur la technologie photovoltaïque et fondateur du plus grand institut européen de recherche sur l'énergie solaire. L'ensemble de ses travaux a permis de transformer une source d'énergie marginale en une industrie générant des milliards d'euros.

Still from nominee film (JPG)

En bref

Inventeur : Adolf Goetzberger (D)

Invention : collecteurs concentrateurs fluorescents plans pour la conversion d'énergie solaire

Domaine : énergie renouvelable

Entreprise : ISE

Quand Adolf Goetzberger commence à réunir des fonds en faveur de l'énergie solaire au milieu des années 1970, la production mondiale d'électricité photovoltaïque atteint tout juste 500 kilowatts.

Au début de sa carrière, A. Goetzberger excelle dans la recherche sur les semi-conducteurs. Dans les années 1960, il collabore avec un lauréat américain du Prix Nobel et travaille chez Bell Laboratories aux Etats-Unis. Durant cette période de sa vie, A. Goetzberger publie des articles qui feront date dans le domaine des semi-conducteurs.  Il finit par retourner en Allemagne pour réaliser son rêve : contribuer au développement de l'énergie solaire.

A la fin des années 1970, il conduit des recherches visionnaires sur les collecteurs concentrateurs fluorescents plans pour la conversion d'énergie solaire qui pourraient révolutionner le rendement de cette énergie. En 1981, il crée l'Institut Fraunhofer des systèmes énergétiques solaires (ISE) à Fribourg.

Dans les années qui suivent, il mène des recherches révolutionnaires dans ce secteur balbutiant. A ce jour, son livre intitulé « Photovoltaic Solar Energy Generation » est un ouvrage de référence cité par des scientifiques du monde entier.

Sous sa direction, l'ISE met au point le premier convertisseur entièrement électronique à haut rendement pour systèmes photovoltaïques indépendants et ébauche des cellules photovoltaïques en silicium à haut rendement, des cellules photovoltaïques III-V, des cellules photovoltaïques ultrafines et le silicium à finalité photovoltaïque.

Dans le domaine de l'amélioration des performances, il coopère au développement des premiers matériaux isolants transparents commercialisés en 1988.

En 1989, l'Institut participe au Programme 1000 toits, le plus vaste essai à grande échelle de systèmes photovoltaïques de petite taille raccordés au réseau électrique. Au début des années 1990, l'ISE est à l'avant-garde de la recherche et construit une maison auto-suffisante produisant zéro émission qui est aujourd'hui répliquée dans le monde entier.

A. Goetzberger participe aux recherches sur l'énergie solaire à concentration qui pourrait satisfaire la totalité des besoins de l'Europe en électricité d'ici 2050, une étude financée par les pouvoirs publics allemands.

Aujourd'hui, le secteur photovoltaïque européen pèse 14 milliards d'euros par an et l'Allemagne détient le plus grand marché photovoltaïque au monde. Il est difficile d'imaginer une telle évolution sans le travail, et la persévérance, d'Adolf Goetzberger.

Quick Navigation