Contact

european-inventor@epo.org

Tel: +49 (0)89 2399 1830

Fax: +49 (0)89 2399 1835

Votre inventeur favori n'a pas encore été primé ?

Nominate your favorite inventor
  • Nominez un inventeur pour le Prix de l'inventeur européen 2015
 

Roi de cœur

Finaliste dans la catégorie « œuvre d'une vie » pour le Prix de l'inventeur européen de l'année 2010

Le biologiste moléculaire Désiré Collen de l'université catholique de Louvain en Belgique est à l'origine de progrès majeurs dans la compréhension de la formation de caillots sanguins et d'approches révolutionnaires pour les traiter.

Film

CollenPreview (JPG)

Interview

Interview transcript

En bref

Inventeur : Désiré Collen, Belgique

Invention : traitement thrombolytique des crises cardiaques et des attaques

Catégorie : œuvre d'une vie

Le cœur humain est une bête de somme infatigable. Il bat plus de deux milliards de fois au cours d'une vie humaine moyenne, pompant plus de 500 millions de litres de sang à travers le système circulatoire.

Une obstruction dans la circulation sanguine, également appelée « caillot » ou « thrombus », peut entraîner de graves complications, la plus sérieuse étant l'infarctus du myocarde aigu, ou crise cardiaque, et l'attaque cérébrale.

Ces deux maladies du cœur et du système circulatoire sont les premières causes de décès en Union européenne et ont provoqué environ deux millions de décès en 2009. Les attaques sont la deuxième cause de décès avec plus de 500 000 morts.

A l'heure actuelle, le traitement d'urgence le plus efficace pour dissoudre les caillots sanguins est un médicament appelé « Activase ». Il a été élaboré par le biologiste moléculaire belge Désiré Collen. On doit à ce chercheur de 66 ans des avancées qui ont fait date dans le traitement clinique et la compréhension scientifique des maladies circulatoires.

Le mécanisme de la coagulation sanguine fascine Désiré Collen dès le début de ses études. Après avoir obtenu son doctorat à Louvain en 1968, Désiré Collen se penche sur un processus connu sous le nom de fibrinolyse, la dissolution (du grec « lyse ») de caillots sanguins par la protéine appelée fibrine.

La fibrine assure la coagulation du sang pendant la guérison des plaies, un rôle essentiel à la survie de l'homme. Toutefois, lorsque les caillots de fibrine persistent, ils peuvent provoquer des attaques ou des crises cardiaques. En 1970, Désiré Collen découvre chez des patients en bonne santé que la fibrine est dégradée par une enzyme appelée plasmine.

En 1980, il identifie le principal déclencheur de la libération de plasmine dans le sang : une protéine appelée l'activateur tissulaire du plasminogène (t-PA).

Désiré Collen isole le t-PA dans son laboratoire de Louvain et publie ses résultats dans le monde entier. Il parvient à cloner le t-PA pour en faire un médicament en 1981.

L'Activase a reçu son autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis en 1987 pour le traitement des crises cardiaques et en 1996 pour les attaques. Remportant un grand succès, l'Activase a généré 58 millions de dollars de recettes en sept semaines. Vendu en Europe sous le nom « Actilyse », il est utilisé par environ 250 000 patients chaque année depuis son lancement.

Le succès du t-PA a rapporté au laboratoire de Désiré Collen plus de 150 millions de dollars de royalties qui ont été systématiquement investis dans l'agrandissement du Centre de biologie moléculaire et vasculaire de Louvain et du Centre de technologie transgénique et de thérapie génique de l'université de Flandre.

Soucieux de traduire les fruits de sa recherche dans la pratique médicale, Désiré Collen a également créé sa propre entreprise ThromboGenics.

Quick Navigation