Un plastique naturel

Lauréats du Prix de l’inventeur européen 2010 dans la catégorie « PME »

Les chercheurs allemands Jürgen Pfitzer et Helmut Nägele de l'Institut Fraunhofer des technologies chimiques (ICT) ont inventé un matériau plastique en « bois liquide ». La société Tecnaro créée par l'Institut Fraunhofer a fabriqué des produits avec ce matériau qui peut permettre d'économiser les combustibles fossiles et les ressources naturelles.

Film

Pfitzer-NagelePreview (JPG)

Interview

Pfitzer-NagelePreview (JPG)

Interview transcript

En bref

Inventeur : Jürgen Pfitzer et Helmut Nägele, Allemagne

Invention : plastique recyclable Arboform

Secteur : fabrication durable

Société : Fraunhofer-Gesellschaft e.V., Tecnaro GmbH

L'histoire du « bois liquide » débute en 1992 à Rio de Janeiro au Brésil. Jürgen Pfitzer et Helmut Nägele ont assisté cette année-là à la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) - aussi connue sous le nom de « Sommet planète Terre » - avec les représentants de 172 pays.

Inspirés par cette Conférence, Pfitzer et Nägele ont commencé à chercher des matériaux susceptibles de rendre le monde plus « vert ». A l'Institut Fraunhofer des technologies chimiques, nos deux chercheurs ont eu rendez-vous avec la lignine, la composante rigide du bois qui est un sous-produit jusque là non utilisé de la fabrication de la pâte à papier et du papier.

Les sources de lignine sont abondantes. L'industrie du papier en produit à elle seule 60 millions de tonnes par an. La lignine est généralement brûlée ou transformée en aliments pour animaux et en ciment.

L'équipe de chercheurs de l'Institut Fraunhofer des technologies chimiques a estimé que l'on pouvait trouver d'autres utilisations pour cette ressource naturelle qu'est la lignine. Les chercheurs ont vite découvert que, combinée à des résines, au lin et à d'autres fibres naturelles, la lignine forme une masse que l'on peut traiter comme tout autre matériau thermoplastique.

Le bioplastique ainsi obtenu, appelé Arboform, peut être moulé en de multiples formes par des machines de moulage à injection. L'Arboform est très résistant et peut être moulé avec beaucoup de précision - bien plus de précision que les plastiques ordinaires.

Voici les caractéristiques qui distinguent le « bois liquide » : l'Arboform finit par se décomposer, comme le bois, en composants sans danger pour l'environnement que sont l'eau, l'humus et le CO2. Cela constitue un avantage incontestable sur les fumées polluantes émises par la combustion des plastiques ordinaires.

En 1998, l'Institut Fraunhofer a encouragé Pfitzer et Nägele à créer une société pour commercialiser l'invention de l'équipe de chercheurs. C'est Tecnaro, dont le siège social est sis dans le Land allemand de Baden-Württemberg, qui emploie maintenant 14 personnes et a multiplié son chiffre d'affaires par cinq entre 2005 et 2009.

La demande d'Arboform a nettement progressé. Ce produit a l'apparence du bois mais on peut le mouler en formes rondes. C'est pourquoi il intéresse les professionnels de la décoration des intérieurs de voiture. Tecnaro coopère avec Porsche, Daimler et Fischer Automotive sur des utilisations possibles.

Parmi les autres utilisations, on citera les jouets, l'ameublement, les moules pour horlogerie, les haut-parleurs design (l'Arboform a les qualités acoustiques du bois), des « tés » de golf biodégradables et même des cercueils. Le kilo de plastique ordinaire coûte entre 1 et 5 euros, alors que pour l'Arboform, les prix commencent à 2,5 euros.

En 2009, Tecnaro a fabriqué 275 tonnes d'Arboform et de nombreux autres polymères biodégradables et recyclables. Helmut Nägele et Jürgen Pfitzer sont à la tête de Tecnaro dont ils sont codirigeants.

Pour en savoir plus sur plastique recyclable Arboform

Quick Navigation