Contact

european-inventor@epo.org

Tel: +49 (0)89 2399 1830

Fax: +49 (0)89 2399 1835

Votre inventeur favori n'a pas encore été primé ?

Nominate your favorite inventor
  • Nominez un inventeur pour le Prix de l'inventeur européen 2015
 

La biomasse – une ancienne source d’énergie prend un nouveau tournant

Lauréat du prix d'inventeur européen 2011 dans la categorie PME

Bentzen accepts prize (JPG)

La biomasse, qui se compose essentiellement de substances organiques, allant du bois aux déchets alimentaires, est utilisée à l’heure actuelle pour la production d’énergie dans le monde entier. Le système de biomasse conçu par l’inventeur danois Jens Dall Bentzen diversifie considérablement les types de biomasse pouvant être utilisés comme combustibles, tout en réduisant les émissions concomitantes et en augmentant l’efficacité énergétique globale.

Inventeur : Jens Dall Bentzen, Danemark

Invention : Système de biomasse très efficace

Secteur : Technologie énergétique

Société : Dall Energy Aps

Informations de base

Interview during a visit at the EPO on 12 October 2011

BentzenInterviewPreview3 (JPG)


Portrait en images

Bentzen intro preview (JPG)


La biomasse est souvent considérée uniquement comme un déchet. Les arbres morts, les copeaux de bois, la sciure ainsi que les déchets agricoles et urbains ne sont que quelques exemples de matières utilisées comme source d'énergie. L'énergie contenue dans la biomasse peut être libérée par transformation microbiologique, chimique ou thermique.

Pour les usines classiques de combustion de la biomasse, les matières doivent être séchées avant de pouvoir être utilisées comme combustibles. Avec le four de combustion de biomasse conçu par Bentzen, les types de combustibles utilisables se diversifient étant donné que ce four peut brûler aussi bien de la biomasse sèche que des matières ayant un taux d'humidité de maximum 60 %.

Ce four n'offre pas seulement une plus grande flexibilité dans le choix des combustibles mais il produit aussi des émissions nettement plus faibles. Son taux de poussières est d'environ 20 mg/Nm3, soit environ 90 à 95 % de moins que les fours standard. De plus, l'ensemble du système n'a pas besoin de filtres pour satisfaire aux normes d'émission les plus récentes. Les émissions de NOx et de CO sont aussi nettement inférieures.

Jens Dall Bentzen

Ce four a aussi un autre avantage : ses frais d'entretien sont moindres étant donné qu'il ne nécessite pas de pièces en alliage d'acier coûteuses, résistantes à la chaleur dans ses parties plus chaudes. Il peut également fonctionner à des facteurs de charge beaucoup plus faibles que d'autres fours de biomasse, ce qui le rend encore plus flexible.

De plus, un nouveau système de réfrigération du gaz et de récupération d'énergie a été développé, augmentant ainsi d'environ 20 % l'efficacité globale de tout le système. Le système de réfrigération du gaz refroidit le gaz de combustion à moins de 40°C, provoquant ainsi la condensation des vapeurs d'eau gazeuses en eau. L'énergie de condensation est recueillie dans un système de récupération d'énergie.

Grâce à sa plus grande flexibilité en matière de combustibles, à ses frais d'entretien moindres et ses émissions réduites, ce four offre des solutions permettant de résoudre de nombreux problèmes qui limitent une utilisation plus large de la biomasse pour la production d'énergie.

Après avoir construit et mis en service une installation pilote de 2 MW, Dall Energy a reçu en 2010 sa première commande de centrale thermique de 8 MW. Cette usine à but commercial entrera en fonctionnement en mars 2011.

Lors du salon de la bioénergie Expobioenergía en Espagne, en octobre 2010, Dall Energy a remporté le prix de l'innovation dans la catégorie « Moyens et grands projets de bioénergie ».

Quick Navigation