Contact

european-inventor@epo.org

Tel: +49 (0)89 2399 1830

Fax: +49 (0)89 2399 1835

Autres inventeurs nominés dans cette catégorie

Luigi Cassar

Luigi Cassar, Gian Luca Guerrini and team (IT)
Béton auto-nettoyant

Koen Andries

Koen Andries (BE), Jérôme Guillemont (FR) and team
Médicament contre la tuberculose multirésistante

Couverture médiatique

Ericsson team

Marketwatch
Award nomination recognizes Ericsson as leader in 4G innovation


Votre inventeur favori n'a pas encore été primé ?

Nominate your favorite inventor
  • Nominez un inventeur pour le Prix de l'inventeur européen 2015
 

Erik Dahlman, Muhammad Kazmi, Robert Baldemair, Stefan Parkvall, George Jöngren, Henning Wiemann, Johan Torsner et Magnus Stattin (Suède, Autriche, Allemagne)

Finalistes du Prix de l'inventeur européen 2014

Erik Dahlman et son equipe

Catégorie : industrie

Secteur : réseaux mobiles de télécommunication

Société : Ericsson

Brevets : EP2327192, EP2364559

Invention: Standard de téléphonie mobile LTE

Vieux de plus de dix ans, les réseaux 3G qui ont rendu possible l'internet à haut débit sur les téléphones portables sont en train d'être remplacés par des réseaux LTE offrant des vitesses de transmission dans les deux sens plusieurs fois supérieures. Une équipe de chercheurs de la société Ericsson compte à son actif non moins de 234 brevets relatifs au LTE. L'essor économique de l'internet nomade est assuré.

Ericsson logo

Avec l'enrichissement de l'internet en contenu multimédia et l'augmentation du nombre d'internautes surfant à partir de terminaux mobiles, le 3G touche à ses limites. Une nouvelle norme de réseau vient changer la donne : le LTE (Long Term Evolution) ou "4G".

Aucun individu, aucune société ou organisation ne peut revendiquer la paternité exclusive de la technologie LTE, car celle-ci se compose de milliers d'innovations brevetées. Néanmoins, huit employés d'Ericsson - Erik Dahlman, Muhammad Kazmi, Robert Baldemair, Stefan Parkvall, George Jöngren, Henning Wiemann, Johan Torsner et Magnus Stattin – appuyés par leur équipe, ont à leur actif non moins de 234 brevets en rapport avec la norme LTE. Qu'il s'agisse des stations de base des réseaux cellulaires, du traitement du signal, des interfaces aériennes, ou de l'utilisation des ressources radio, ces brevets touchent à des domaines déterminants pour la qualité des signaux LTE et donc pour la satisfaction des utilisateurs.


Impact social

Les réseaux LTE permettent des débits descendants allant jusqu'à 300 Mbit/s (mégabits par seconde), et des débits montants allant jusqu'à 75 Mbit/s, alors que les maxima respectifs des réseaux 3G ne dépassaient pas 7 Mbit/s et 1 Mbit/s. On peut désormais regarder la télévision à haute définition sur un terminal mobile. Ericsson et d'autres acteurs de l'industrie travaillent actuellement à la norme LTE-Advanced, laquelle augmentera davantage encore les débits et les capacités. Des centaines de millions d'utilisateurs pourront surfer à des vitesses sans précédent à partir de leurs appareils portables.

Impact économique

Au quatrième trimestre 2013, on estimait à 200 millions le nombre d'abonnés au LTE de par le monde, plus de 1000 modèles d'appareils portables prenant en charge le LTE étaient sur le marché, et 250 millions d'ordiphones compatibles étaient vendus.

Aucun ralentissement de cette tendance n'est attendu. Un rapport fait état d'une croissance annuelle de 56% entre 2013 et 2020. Dans le même temps, Ericsson, principal fabricant d'infrastructure LTE (50% du trafic LTE via ordiphones), prévoit une multiplication par douze du volume de données mobiles d'ici 2018.

  • Muhammad Kazmi, Stefan Parkvall

    Muhammad Kazmi, Stefan Parkvall

  • Muhammad Kazmi

    Muhammad Kazmi

  • Muhammad Kazmi, Erik Dahlman, Stefan Parkvall, Robert Baldemair

    Muhammad Kazmi, Erik Dahlman, Stefan Parkvall, Robert Baldemair

  • Muhammad Kazmi, Stefan Parkvall

    Muhammad Kazmi, Stefan Parkvall

  • Stefan Parkvall, Muhammad Kazmi

    Stefan Parkvall, Muhammad Kazmi

  • Stefan Parkvall, Muhammad Kazmi

    Stefan Parkvall, Muhammad Kazmi

  • Kazmi, Parkvall

    Muhammad Kazmi, Stefan Parkvall


Mode d'action

Pour garantir un signal optimal dans les deux sens, le LTE utilise une interface aérienne destinée à la transmission descendante (de l'antenne-relais au terminal), et une autre interface aérienne destinée à la transmission ascendante (du terminal à l'antenne-relais). Pour le transport hertzien de la voix et des données, le LTE a recours à une technologie d'accès particulière qui permet des connexions descendantes multiples avec chaque cellule du réseau. La stabilité, la vitesse et la capacité de la connexion descendante sont bien meilleures que dans les réseaux 3G, qui n'offraient pas cette possibilité.

La transmission ascendante met en oeuvre une variante de la même technologie pour permettre au terminal de se connecter de façon fiable en vue des téléversements, même si les terminaux conçus pour le LTE émettent généralement un signal ascendant atténué dans le souci de ménager la batterie.

Inventeurs

Grâce aux travaux notamment de Erik Dahlman, Muhammad Kazmi, Robert Baldemair, Stefan Parkvall, George Jöngren, Henning Wiemann, Johan Torsner et Magnus Stattin, la multinationale suédoise espère détenir non moins de 25% des brevets clés relatifs au LTE. Plusieurs des nominés ont par ailleurs été reconnus "inventeurs de l'année" par Ericsson à différentes occasions par le passé.

En 2009, le gouvernement suédois a décerné le prix Stora Teknikpriset à Parkvall et Dahlman pour leur accélérateur UMTS/HSPA.

Le saviez-vous ?

Grâce à leur capacité accrue, les réseaux LTE sont beaucoup moins sujets au "rétrécissement cellulaire" que ne l'étaient les réseaux 3G, où la station de base était parfois obligée d'arbitrer entre couverture et capacité. Des internautes rassemblés en un même lieu peuvent dès lors surfer simultanément sans que les vitesses d'accès en pâtissent.

Quick Navigation