Normes industrielles : stimuler l'innovation à l'aide d'inventions primées

Parmi les contributions phare aux normes industrielles les plus importantes dans le monde, on compte plusieurs lauréats et finalistes du Prix de l'inventeur européen, une récompense décernée chaque année à des inventeurs par l'Office européen des brevets (OEB).

Les normes techniques sont un moteur essentiel de l'innovation dans un monde interconnecté. Certains des produits de consommation les plus prisés dans le monde reposent sur des normes industrielles, de l'électronique grand public et de l'électroménager jusqu'aux composants.

Du point de vue industriel, les normes internationales garantissent des conditions harmonisées pour tous les fabricants qui élaborent des produits dans un domaine spécifique. Par exemple, la norme ISO 216, qui définit la taille des pages, facilite l'adoption du même format de page, à savoir 210 mm × 297 mm, pour tout un éventail de produits, notamment le papier d'imprimante de format A4, les enveloppes et les classeurs, ainsi que les imprimantes et scanners.

En savoir plus sur les normes industrielles :

Faire tomber les obstacles, jeter des ponts

Des normes sans frontières

"Dans un marché mondialisé, nous avons besoin de normes industrielles et d'interopérabilité pour encourager l'innovation. Cela vaut en particulier dans des domaines où l'on compte de nombreuses entreprises de petite taille, par exemple les communications mobiles et les réseaux électriques intelligents", indique Gérard Owens, responsable de la coordination des questions de politique publique à l'OEB.

Gérard Owens souligne également que les normes favorisent la liberté d'entreprise : "Une norme n'appartient à personne. Elle est établie d'un commun accord entre les acteurs-clés d'un domaine particulier et elle est enregistrée auprès de l'organisation de normalisation afin de permettre à une multitude d'entreprises de lancer dans de bonnes conditions des activités liées à de nouvelles technologies sur leur segment".

Regroupement de brevets en communautés

Singer sewing machine (JPG)Lorsque certaines normes parmi les plus importantes au monde contiennent de nombreuses technologies brevetées, celles-ci peuvent être organisées en "communautés de brevets". Ce terme désigne des brevets regroupés par leurs titulaires en pôles, afin de simplifier la concession de licences à d'autres sociétés, soit à titre gratuit soit moyennant une redevance "équitable et raisonnable".

L'une des premières communautés de brevets au monde a vu le jour en 1856. A cette époque, les fabricants américains de machines à coudre Grover, Baker, Singer et Wheeler & Wilson s'accusaient mutuellement de contrefaçon de brevets. Finalement, toutes les parties sont parvenues à un accord historique. Au lieu d'intenter des actions en justice, ils ont regroupé leurs brevets et institué la communauté dénommée "Sewing Machine Combination", pour traiter la production à grande échelle.

De nos jours, certaines des normes industrielles et communautés de brevets les plus influentes reposent sur des contributions provenant des finalistes et lauréats du Prix de l'inventeur européen. Voici un aperçu d'inventions sélectionnées :

Normes informatiques mondiales

Format audio MP3 : le ressort de la révolution musicale numérique

Mis au point par Karlheinz Brandenburg, à l'Institut Fraunhofer pour les technologies des médias numériques en Allemagne, le MP3 représente aujourd'hui la norme internationale pour le codage audio. L'essor des fichiers MP3 a entraîné à lui seul un changement de paradigme dans l'industrie de la musique, ce qui a valu à Karlheinz Brandenburg une nomination parmi les finalistes du Prix de l'inventeur européen en 2006.

Les brevets liés à la technologie MP3 sont regroupés dans une communauté gérée par Technicolor SA, qui concède les licences sur les brevets MP3.

USB : des périphériques informatiques connectés partout dans le monde

L'USB (Universal Serial Bus) est un parfait exemple de norme informatique qui s'est imposée dans le monde entier. Inventé par une équipe dirigée par Ajay V. Bhatt, l'USB est un procédé centralisé permettant de raccorder facilement, par un simple branchement, des ordinateurs à des appareils externes.

Bhatt et son équipe ont remporté le prix de l'inventeur européen en 2013 dans la catégorie "Pays non européens". L'USB est devenu une norme de facto qui définit un protocole informatique, grâce à laquelle un large éventail d'appareils peuvent être raccordés entre eux dans le monde. Les brevets phare liés à la norme USB sont détenus dans une communauté de brevets gérés par Universal Serial Bus Implementers Forum et mis gratuitement à la disposition des entreprises et développeurs.

Connectivité mobile

IP Mobile : les ordinateurs connectés en tous lieux à la toile

Lorsque des utilisateurs informatiques passent d'un réseau à l'autre en différents endroits, l'identification des ordinateurs et l'attribution des droits d'accès est un défi logistique. La technologie IP Mobile aide précisément les ordinateurs portables et appareils mobiles à se connecter en tous lieux aux réseaux informatiques. Inventée par Charles E. Perkins au centre de recherche T.J. Watson d'IBM, cette technologie aide à identifier des appareils, même lors de la connexion à de nouveaux réseaux.

Cette invention est devenue une norme IETF (Internet Engineering Task Force) en 1996, et Charles E. Perkins a été finaliste du Prix de l'inventeur européen dans la catégorie "Pays non européens" en 2006.

Woman phones using a bluetooth headset (JPG)Bluetooth : une norme de connexion universelle

Les technologies de connexion informatique sans fil ont été marquées à leurs débuts par l'essor d'un grand nombre de protocoles concurrents. Les développeurs travaillaient chacun de leur côté à leurs propres normes, jusqu'à l'arrivée de Bluetooth. Mise au point à l'origine au milieu des années quatre-vingt-dix par l'ingénieur néerlandais Jaap Haartsen – finaliste du Prix de l'inventeur européen en 2012 – la technologie Bluetooth est désormais une norme industrielle en matière de connexion d'appareils sans fil dans le monde.

Aujourd'hui, plus de 19 000 entreprises font partie de la communauté de brevets Bluetooth, dénommée Bluetooth Special Interest Group, une organisation qui permet l'utilisation libre des brevets liés à Bluetooth.

Wi-Fi : l'Internet sans fil

Pour pouvoir bénéficier d'un accès Internet à haut débit, il fallait dans le passé une connexion par câble à un réseau local. Tout a changé avec la Wi-Fi, une norme de connexion sans fil mise au point au milieu des années quatre-vingt-dix par une équipe comprenant l'ingénieur australien John O'Sullivan. La Wi-Fi trouve ses origines dans la radioastronomie et fait appel à des outils conçus initialement pour observer le ciel et utilisant des ondes porteuses pour transmettre les informations.

L'équipe Wi-Fi a remporté le Prix de l'inventeur européen en 2012 dans la catégorie "Pays non européens". La Wi-Fi est une norme créée et gérée par le comité des normes LAN/MAN de l'IEEE. De plus, une communauté de brevets dénommée Wi-Fi Alliance promeut la technologie Wi-Fi et certifie l'interopérabilité des produits. La Wi-Fi ayant été mise sur le marché au milieu des années quatre-vingt-dix, quelque 6 milliards d'appareils prenant en charge la Wi-Fi ont été produits, et ce n'est pas fini.


Le saviez-vous ?

Le nom de la norme technique Bluetooth est emprunté à l'histoire scandinave. "Bluetooth" est la traduction anglaise de "Blåtand", le surnom du roi Harald premier, qui a uni au Xème siècle en un seul royaume des tributs danoises qui s'opposaient. De la même façon, Bluetooth réunit des protocoles de communication divergents en une seule norme internationale. Le logo de Bluetooth associe les lettres Hagall et Bjarkan de l'alphabet runique, qui sont les initiales de "Harald Bluetooth".

Quick Navigation