L'OEB ajoute sept nouvelles langues à son service de traduction de brevets Patent Translate

25 octobre 2012

Afin d'améliorer l'accès multilingue à l'information contenue dans les documents de brevets, l'Office européen des brevets (OEB) a enrichi aujourd'hui d'une deuxième série de langues européennes son service gratuit de traduction automatique Patent Translate. Avec en plus le danois, le néerlandais, le finnois, le grec, le hongrois, le norvégien et le polonais, la traduction à la volée est maintenant possible dans treize langues, vers l'anglais et à partir de l'anglais. Le service est accessible via Espacenet, la base de données de brevets gratuite de l'OEB.

"En débarrassant la documentation brevets de la barrière linguistique, Patent Translate facilite l'accès des inventeurs et des entreprises aux toutes dernières technologies", a déclaré le Président de l'OEB, Benoît Battistelli. "Nous sommes heureux d'offrir aux utilisateurs de ce nouveau groupe de pays un meilleur accès aux documents de brevets du monde entier, et de mettre leurs inventions à la portée d'un vaste public via la traduction en anglais. Une étape importante est ainsi franchie pour assurer la qualité des brevets et renforcer la compétitivité des entreprises européennes."

Le service Patent Translate a été lancé en février de cette année, dans le but de fournir un accès multilingue à la masse de documents de brevets consultables sur le site internet de l'OEB. Capable au départ d'assurer la traduction automatique entre l'anglais d'une part, et l'allemand, l'espagnol, le français, l'italien, le portugais et le suédois d'autre part, il devrait couvrir, d'ici fin 2014, non seulement les 28 langues des 38 États membres de l'OEB, mais aussi les principales langues non européennes, dont le chinois, le coréen, le japonais et le russe.

Intégré dans la base de données de brevets gratuite Espacenet de l'OEB - laquelle comporte plus de 75 millions d'entrées en provenance du monde entier - le service Patent Translate aidera les entreprises européennes à identifier et à explorer les documents brevets dans le cadre de leurs projets de R&D. À l'avenir, Patent Translate devrait aussi faciliter la mise en oeuvre du brevet unitaire, qui comporte un chapitre important relatif à la traduction, car en allégeant la charge que représentent les traductions obligatoires pour les entreprises, le brevet unitaire ne fera qu'accroître l'importance de la traduction automatique comme moyen d'accéder gratuitement à la documentation brevets dans n'importe quelle langue officielle. Le développement de cet outil met en lumière le rôle de l'OEB en tant que dispensateur mondial d'information brevets.

En savoir plus

Quick Navigation