Informatios destinées aux journalistes


Contact, photos et téléchargements

Voir la rubrique « Presse »

 

Prix de l’inventeur européen 2015 : 15 chercheurs sélectionnés pour la finale grâce à leurs inventions révolutionnaires

 21 avril 2015

Ivars Kalvins, inventeur de médicaments cardioprotecteurs à base de meldonium

Leurs inventions facilitent notre quotidien, créent de la valeur économique et génèrent des emplois. Parfois même, elles sauvent des vies. L'OEB dévoile aujourd'hui les noms des 15 finalistes sélectionnés pour le Prix de l'inventeur européen 2015. Avec ce prix annuel, l'OEB honore dans cinq catégories les scientifiques et ingénieurs, dont les inventions ont brevetées par l'OEB et qui ont contribué au progrès technologique et social, ainsi qu'à la croissance économique. La dixième édition de la remise de ce prestigieux prix européen de la recherche et l'innovation aura lieu le 11 juin à Paris, en présence de responsables politiques, économiques, de la recherche et de l'industrie. Le vainqueur du Prix du public sera de nouveau élu par un vote en ligne ouvert à tous.

Plus de 300 personnes et équipes de recherche ont été proposées, dont 15 ont été nominés par un jury indépendant. Les finalistes 2015 viennent de 11 pays: Autriche, Australie, Chine, France, Lettonie, Pays-Bas, Suède, Suisse, Royaume-Uni et Etats-Unis. Leurs inventions couvrent un grand nombre de secteurs technologiques incluant la biochimie, l'ingénierie civile, l'énergie, l'électronique, la chimie industrielle, la science des matériaux, la technologie médicale, la nutrition et la physique.

"Ces inventions révolutionnaires illustrent le rôle de l'Europe en tant que première région dédiée à la technologie et lieu d'innovation pour les inventeurs du monde entier", a indiqué le président de l'OEB, Benoît Battistelli. "Le système européen des brevets fournit non seulement des conditions appropriées aux inventeurs du monde entier et à leur créativité, mais encourage aussi les investisseurs et les entrepreneurs à renforcer leur activités de R&D, contribuant ainsi à la prospérité économique de cette région de 600 millions de personnes. Ces inventions démontrent une nouvelle fois que le développement de l'économie européenne réside dans sa capacité d'innovation", a-t-il souligné.

Les finalistes 2015 dans les cinq catégories sont:

Industrie

Jean-Christophe Giron (France): Réduire jusqu'à 20% les coûts énergétiques pour le chauffage et la climatisation des bâtiments grâce au vitrage intelligent. Le verre électrochrome tire profit en hiver de l'énergie solaire pour réchauffer l'intérieur des bâtiments et se teinte en été pour éviter un chauffage excessif des pièces. L'invention de M. Giron permet de contrôler les rayons solaires sans faire appel aux volets et aux stores bloquant la vue et assombrissant les pièces, devenant ainsi un élément clé dans la construction écologique.
En savoir plus

Gunnar Asplund (Suède): La transmission d'électricité sans perte sur des milliers de kilomètres. Gunnar Asplund a inventé la technologie révolutionnaire du courant continu à haute tension HVDC Light. La transmission est non seulement plus efficiente et moins coûteuse, elle est également plus respectueuse de l'environnement et ne requiert pas de lignes haute tension. Avec HVDC Light, il est possible d'intégrer sans difficulté les énergies renouvelables dans le réseau électrique.
En savoir plus

Franz Amtmann, Philippe Maugars (Autriche, France): Des connections simples, des transactions rapides et un partage de données simplifié: MM. Amtmann et Maugars ont développé la communication en champ proche (Near Field Communication, NFC), une méthode sécurisée de transfert de données entre deux unités mobiles. La technologie, une évolution de la technologie RFID, est basée sur les transmissions radios cryptées. De l'internet des objets à l'industrie 4.0, la NFC permet aux personnes d'interagir avec leur environnement, notamment pour des paiements rapides et simples, l'accès aux zones sécurisées et la logistique des entrepôts. Mais les possibilités sont infinies.
En savoir plus

Petites et moyennes entreprises (PME)

Kornelis A. Schouhamer Immink, inventeur d'une méthode de codage pour CD, DVD et Blu-ray

Laura van 't Veer (Pays-Bas): Son invention révolutionnaire, un test génétique des tissus, permet aux femmes atteintes d'un cancer du sein au stade précoce d'obtenir un diagnostic fiable sur le risque de rechute ou une guérison sans chimiothérapie. Les patientes sont aujourd'hui 20% à 30% moins nombreuses à subir des chimiothérapies prolongées accompagnées d'effets indésirables, grâce à cette invention.
En savoir plus

Michel Lescanne (France): Une pâte énergétique contre la famine. Environ 51 millions d'enfants âgés de moins de 5 ans dans le monde souffrent de malnutrition aiguë et près d'un million décèdent des conséquences. Afin de lutter contre cette situation, Michel Lescanne a développé Plumpy'Nut, premier aliment thérapeutique prêt à l'emploi  (RUTF) à base de pâte d'arachide. L'aliment, distribué dans un emballage individuel et prêt à l'emploi, a significativement augmenté les chances de survie des enfants dans des régions en crise. Plumpy'Nut a aidé de sauver la vie de 25 millions d'enfants.
En savoir plus

John Elvesjö et Mårten Skogö (Suède): Contrôler un ordinateur avec ses yeux. Le système de suivi oculaire de John Elvesjö et Mårten Skogö a révolutionné la communication sans contact entre les utilisateurs et les ordinateurs. Le système est basé sur un détecteur infrarouge intégré dans l'écran qui enregistre les mouvements des yeux et la direction du regard de l'utilisateur. Cela permet aux personnes à mobilité réduite de communiquer avec leur environnement, à l'instar du physicien Stephen Hawking. D'autres domaines d'application se trouvent dans le marketing, la médecine, les jeux vidéos et l'industrie automotive.
En savoir plus

Recherche

Luke Alphey (Royaume-Uni): La dengue progresse et, selon l'OMS, environ la moitié de la population mondiale court le risque de contracter le virus de cette maladie potentiellement mortelle. Le moustique Aedes aegypti est la principale raison de l'expansion de cette maladie. Le scientifique britannique Luke Alphey a créé les bases d'une lutte efficace contre le vecteur de cette maladie, grâce à la génétique et sans l'utilisation d'insecticides nocifs. Son invention permet de contrôler la croissance de la population du moustique en le rendant infertile.
En savoir plus

Hendrik Marius Jonkers (Pays-Bas): 70% de l'infrastructure européenne est faite de béton. Le béton biologique du futur sera en mesure de réparer soi-même des fissures, grâce à des bactéries capables de survivre 200 ans au sein même du matériau. En cas de dommage, elles se réveillent et produisent de la roche calcaire aux propriétés curatives. Le béton auto-réparateur réduit les coûts de production et d'entretien du béton, abaissant ainsi les émissions de dioxyde de carbone.
En savoir plus

Ludwik Leibler (France): Réduire les déchets plastiques grâce aux vitrimères. Ludwik Leibler a inventé un matériau révolutionnaire et façonnable à volonté, combinant la solidité de plastiques thermoformés à la malléabilité du verre chauffé. Son invention a suscité l'intérêt de nombreux secteurs, car ce nouveau plastique peut être facilement réparé en étant chauffé. Il est donc recyclable. Les vitrimères peuvent même être soudés comme du métal, permettant de créer des structures complexes trop difficiles et onéreuses à réaliser par moulage.
En savoir plus

Pays non-européens

Ian Frazer, Jian Zhou (Australie, Chine): Un vaccin efficace contre le cancer du col de l'utérus. La maladie peut désormais être évitée grâce au premier vaccin contre le papillomavirus humains (HPV). Le vaccin a déjà sauvé les vies de nombreuses femmes, notamment dans les pays en développement ne disposant pas de mesures préventives. La vaccination est depuis devenue la norme chez les jeunes femmes âgées entre 9 et 25 ans dans les pays occidentaux.
En savoir plus

Sumio Iijima, Akira Koshio, Masako Yudasaka (Japon): Ils rendent les ordinateurs plus rapides, les modules solaires plus efficaces et les pièces de l'industrie aéronautique plus solides: les nanotubes en carbone recèlent un incroyable potentiel industriel, mais les applications techniques ne sont qu'à leurs débuts. L'équipe japonaise de chercheurs travaillant avec Sumio Iijima, qui a découvert cette forme jusqu'alors inconnue de carbone, a développé un processus de fabrication permettant d'utiliser les nanoparticules dans la biomédecine.
En savoir plus

Elizabeth Holmes (USA): La révolution des tests sanguins. Une simple piqûre au doigt suffit à obtenir suffisamment de sang pour un examen complet, en l'espace de quelques heures. Le procédé est quasiment indolore et beaucoup moins cher que les méthodes conventionnelles. Elizabeth Holmes a adapté sa méthode au marché grâce à sa société Theranos. L'inventrice de 31 ans a quitté l'université à l'âge de 19 ans pour se consacrer entièrement à son invention. Le succès a été au rendez-vous, car selon Forbes, Mme Holmes est la plus jeune milliardaire aux Etats-Unis.
En savoir plus

Oeuvre d'une vie

Andreas Manz, inventeur d'un système ultra-miniaturisé d'analyse biomédicale

Ivars Kalvins (Lettonie): Avec environ 260 inventions et plus de 900 brevets et demandes de brevets à son actif, Ivars Kalvins est l'un des scientifiques les plus prolifiques dans le domaine de la biochimie médicale. Convaincu que de minuscules molécules organiques jouent un rôle décisif dans la prévention et le traitement des maladies, M. Kalvins a développé une nouvelle génération de composants actifs basés sur des substances naturelles organiques, pouvant être utilisées contre le cancer, les maladies cardiaques,  les accidents vasculaires, le bourdonnement des oreilles, Alzheimer, ainsi que les inflammations et les douleurs chroniques.
En savoir plus

Kornelis A. Schouhamer Immink (Pays-Bas): La clé de la révolution numérique. Kornelis "Kees" Schouhamer Immink est vu comme le père des CD, DVD et disques Blu-ray, dont il a développé les standards de codage. Grâce à son invention, ces nouveaux supports sont en mesure de stocker des données importantes et de reproduire une qualité sonore bien meilleure, d'être plus durable et plus simple d'utilisation que des supports conventionnels. Plus de 1000 brevets dans ce domaine peuvent être attribués à M. Immink.
En savoir plus

Andreas Manz (Suisse): Un laboratoire complet sur une carte à puce. Andreas Manz est un pionnier dans la recherche sur les microfluides et l'inventeur de la technologie du laboratoire sur puce, permettant de réaliser des procédés de laboratoire en miniature, avec des résultats disponibles en quelques secondes. Les technologies s'appuyant sur l'invention de M. Manz sont utilisées dans le monde entier: dans les laboratoires pour l'étude génétique et l'analyse cellulaire ou dans des instruments de mesure du taux de glucose destinés aux diabétiques. La technologie est aujourd'hui utilisée sur une clé USB pour un test rapide sur les maladies héréditaires.
En savoir plus

À propos du Prix de l'inventeur européen

Lancé en 2006, le Prix de l'inventeur européen est remis tous les ans par l'Office Européen des Brevets (OEB). Ce prix rend hommage à la créativité des inventeurs du monde entier, qui utilisent leurs connaissances techniques, scientifiques et intellectuelles pour apporter une contribution réelle au progrès technologique et à la croissance économique. Les lauréats sont choisis parmi quinze finalistes par un jury international de renommée. Il existe cinq catégories pour ce prix: Industrie, Recherche, Petites et Moyennes Entreprises (PME), Pays Non-Européens et Oeuvre d'une vie. Le public vote en ligne pour élire le lauréat du Prix du public parmi les quinze finalistes.

En savoir plus

Prix de l'inventor européen

Quick Navigation