Informations destinées aux journalistes


Contact, photos et téléchargements

Voir la rubrique « Presse »

 

Des inventeurs récompensés par le Prix de l'inventeur européen

11 juin 2015

Raivis Kronbergs, Secrétaire d'Etat letton et Président de l'OEB Benoît Battistelli féliciter Franz Amtmann et Philippe Maugars

L'OEB a remis aujourd'hui le Prix de l'inventeur européen 2015 à Paris. Le prestigieux prix annuel, qui est décerné pour la dixième année consécutive, honore les scientifiques et ingénieurs, dont les inventions ont contribué au progrès technologique et social, ainsi qu'à la croissance économique. Plus de 400 invités des milieux politiques, de l'université et de l'économie ont assisté à la remise des prix au Palais Brongniart.

Plus de 300 personnes et équipes de recherche ont été proposées pour la dixième édition du prix, dont 15 ont été nominées par un jury international. Les lauréats dans les cinq catégories sont: Andreas Manz (Suisse) dans la catégorie "oeuvre d'une vie", Philippe Maugars (France)/ Franz Amtmann (Autriche) dans "industrie", Laura van 't Veer (Pays-Bas) dans "PME", Ludwik Leibler (France) dans "recherche" et Sumio Iijima/Akira Koshio/Masako Yudasaka (Japon) dans "pays non-européens". Le Prix populaire a été attribué à l'immunologiste australien d'origine écossaise Ian Frazer et au défunt Jian Zhou, chercheur spécialisé dans l'oncologie, qui ont reçu le plus grand nombre de voix du public après un scrutin sur internet.

Andreas Manz

"Les inventeurs récompensés aujourd'hui ont grandement contribué à l'avancée technologique. Leurs inventions améliorent notre quotidien, créent de la valeur économique, génèrent des emplois et sauvent des vies. L'inventivité et la créativité des lauréats illustre le rôle de l'Europe en tant que première région dédiée à la technologie pour les inventeurs du monde entier. Le système européen de brevets apporte les conditions appropriées aux chercheurs voulant protéger leur invention dans 38 pays membres", a souligné le président de l'OEB Benoît Battistelli.

Les lauréats 2015 sont:

Oeuvre d'une vie

Andreas Manz (Suisse) a été récompensé pour son invention du laboratoire sur puce. Ce procédé permet de réaliser des travaux de laboratoire en miniature, avec des résultats disponibles en quelques secondes. Les technologies s'appuyant sur l'invention de M. Manz sont utilisées dans le monde entier dans les laboratoires pour l'étude génétique et l'analyse cellulaire ou pour des instruments de mesure du taux de glucose destinés aux diabétiques. La technologie est aujourd'hui disponible sur une clé USB pour un test rapide sur les maladies héréditaires.

En recevant son prix, Andreas Manz a remercié toutes les personnes qu’il avait rencontrées au cours de sa vie, et souligné le rôle important que jouent les différents acteurs de l’innovation, et en particulier ses étudiants.  

Industrie

Philippe Maugars (France) et Franz Amtmann (Autriche), ainsi que leur équipe de la société néerlandaise NXP Semiconductors, ont été récompensés pour leur contribution au développement de la communication en champ proche (Near Field Communication, NFC), une méthode sécurisée de transfert de données entre deux unités mobiles. La technologie, une évolution de la technologie RFID, est basée sur les transmissions radios cryptées. De l'internet des objets à l'industrie 4.0, la NFC permet aux personnes d'interagir avec leur environnement, notamment pour des paiements rapides et simples, l'accès aux zones sécurisées et la logistique des entrepôts. Les possibilités sont infinies.

Franz Amtmann a décrit la remise du prix comme étant l’un des temps forts de son existence, Philippe Maugars ajoutant que maintenant, sa famille et ses amis « commencent à comprendre ce que nous faisons ».

Laura Van `t Veer, Elżbieta Bieńkowska et Président de l'OEB Benoît Battistelli

Petites et moyennes entreprises (PME)

Laura van 't Veer (Pays-Bas)  a été récompensée pour avoir développé un test génétique des tissus, permettant aux femmes atteintes d'un cancer du sein au stade précoce d'obtenir un diagnostic fiable sur le risque de rechute ou les chances de guérison sans chimiothérapie. Les patientes sont aujourd'hui 20% à 30% moins nombreuses à subir des chimiothérapies prolongées accompagnées d'effets indésirables, grâce à cette invention. Cette technologie a déjà aidé plus de 40.000 femmes pour le traitement du cancer.

Laura van ‘t Ver a remercié son équipe, déclarant qu’elle éprouvait une grande satisfaction « à voir les résultats de ses recherches aboutir à de véritables médicaments ». « Je suis très heureuse de proposer un produit qui offre un traitement optimal », a-t-elle ajouté. 


Ludwig Leibler

Recherche

Ludwik Leibler (France) a été récompensé pour avoir inventé le vitrimère, un matériau révolutionnaire façonnable à volonté, combinant la solidité de plastiques thermoformés à la malléabilité du verre chauffé. Son invention a suscité l'intérêt de nombreux secteurs, car ce nouveau plastique peut être facilement réparé en étant chauffé. Il est donc recyclable. Les vitrimères peuvent même être soudés comme du métal, permettant de créer des structures complexes trop difficiles et onéreuses à réaliser par moulage.

« J’ai choisi de me consacrer à la recherche dans l’espoir que j’aurais la liberté de créer, de travailler avec des personnes brillantes et que je ne subirais aucune contrainte. Ces voeux ont tous été exaucés » a déclaré Ludwig Leibler devant l’auditoire. 

Pays non-européens

Sumio Iijima, Akira Koshio et Masako Yudasaka (Japon) ont reçu le prix pour avoir développé les nanotubes, rendant les ordinateurs plus rapides, les modules solaires plus efficaces et les pièces de l'industrie aéronautique plus solides.


Akira Koshio et Masako Yudasaka

Les nanotubes en carbone recèlent un incroyable potentiel industriel, mais les applications techniques ne sont qu'à leurs débuts. L'équipe japonaise a développé un processus de fabrication permettant d'utiliser les nanoparticules dans la biomédecine, notamment pour le traitement du cancer.

Akira Koshio et Masako Yudasaka ont déclaré qu’ils étaient « tout simplement surpris » de figurer parmi les lauréats, ajoutant qu’ils étaient « très heureux de partager leur prix avec le Professeur Iijima”, qui n’était pas en mesure d’assister à la cérémonie. 

Prix populaire

Ian Frazer (Australie) et son défunt collègue Jian Zhou (Chine) ont remporté le Prix populaire pour le développement du premier vaccin contre le cancer du col de l'utérus. Gardasil est un traitement innovant protégeant les filles et les femmes contre le papillomavirus humain (HPV) et qui a déjà sauvé de nombreuses vies dans le monde entier. Le Prix populaire est uniquement attribué par le public, qui choisit son lauréat parmi les 15 finalistes lors d'un vote sur internet.

Ian Frazer et Xiao Yi Sun

Le choix du public a été très clair cette année, l'équipe sino-australienne ayant reçu plus de 32% des 47.000 voix. Le nombre total de votes a plus que doublé cette année.

Ian Frazer a déclaré qu’il « se réjouissait de recevoir un prix et que cette récompense lui allait droit au coeur », faisant observer que l’innovation ne peut faire avancer la société « que si elle trouve une application pratique ». Xiao Yi Sun, veuve de Jian Zhou, a fait part du « mélange d’émotions » qu’elle éprouvait, et c’est les larmes aux yeux qu’elle a accepté le prix qui lui était remis. « Je suis profondément triste que Jian ne soit pas parmi nous” a-t-elle déclaré. 

À propos du Prix de l'inventeur européen

Lancé en 2006, le Prix de l'inventeur européen est remis tous les ans par l'Office Européen des Brevets (OEB). Ce prix rend hommage à la créativité des inventeurs du monde entier, qui utilisent leurs connaissances techniques, scientifiques et intellectuelles pour apporter une contribution réelle au progrès technologique et à la croissance économique. Les lauréats sont choisis parmi quinze finalistes par un jury international de renommée. Il existe cinq catégories pour ce prix: Industrie, Recherche, Petites et Moyennes Entreprises (PME), Pays Non-Européens et Oeuvre d'une vie. Le public vote en ligne pour élire le lauréat du Prix du public parmi les quinze finalistes.

En savoir plus

Quick Navigation