L’Office européen des brevets réalise une année record en 2012 avec 258 000 demandes de brevets (+5,7%) et 65 700 brevets accordés (+5,8%)

Télécharger

  • L'Asie enregistre la plus forte hausse
  • Les Etats-Unis confirment leur position de n°1
  • Les demandes d'entreprises européennes stables à un haut niveau

Munich, le 17 janvier 2013 - En 2012, l'Office européen des brevets (OEB) a enregistré 258 000 demandes de brevets. Cela représente une augmentation de 5,7% par rapport à 2011 (244 000 demandes), un nouveau record. Pour cette même année, l'OEB a délivré 65 700 brevets, soit 5,8% de plus qu'en 2011 (62 115).

« Ce nouveau pic dans le nombre de demandes de brevets, atteint pour la troisième année consécutive, montre que les entreprises européennes, comme celles des autres régions du monde, continuent à vouloir protéger leurs inventions. Cela montre également combien l'Europe reste un marché attractif pour les nouvelles technologies » a commenté Benoît Battistelli, Président de l'Office européen des brevets. «  Cette croissance résulte en partie d'une tendance profonde sur le long terme et illustre parfaitement la confiance qu'ont les entreprises dans la valeur des brevets européens », a-t-il ajouté.

Concernant l'origine des demandes de brevets, les tendances observées ces dernières années se poursuivent.

Avec 63% des demandes, une forte majorité provient de pays hors d'Europe (62% en 2011), tandis que la part des demandes en provenance des 38 états membres de l'OEB se situe à 37% (38% en 2011). En 2012, les cinq premières positions étaient occupées par les Etats-Unis (24,7%), le Japon (19,9%), l'Allemagne (13,4%), la Chine (7,3%) et la Corée du Sud (5,5%).

Au niveau mondial, les entreprises asiatiques continuent à alimenter la croissance du nombre de demandes : plus de la moitié de l'augmentation provient du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud réunis. Après avoir connu une stabilisation en 2011, les entreprises américaines ont atteint un nouveau record avec 63 777 demandes, confirmant leur position de leader.

En Europe, après l'Allemagne en 3ème position dans le top cinq, le classement reste stable avec la France en 6ème position (4,6%), devant la Suisse (7ème :3,2%), le Royaume-Uni (8ème : 2,6%) et les Pays-Bas (9ème : 2,5%). Tous ces pays ont connu une augmentation du nombre des demandes.

Note aux rédacteurs

Ces données sont préliminaires. L'Office européen des brevets publiera des données détaillées sur les tendances observées dans chaque pays, par secteur d'activité ainsi qu'un classement des entreprises, le 6 mars 2013.

Pour plus d'informations

Chiffres sur les 50 premiers pays en nombre de demandes de brevets européens (en anglais)

Quick Navigation