Quinze pionniers nominés pour le Prix de l'inventeur européen

  • L'Office européen des Brevets (OEB) honore des inventions révolutionnaires dans le secteur médical, pharmaceutique, optique, de la production d'acier, l'électronique, les ordinateurs et la technologie LCD
  • "L'Europe continue d'être un leader mondial de l'innovation", indique le président de l'OEB Benoît Battistelli
  • Cinq gagnants seront annoncés le 28 mai à Amsterdam
  • Le public est invité à voter pour le Prix populaire

Munich, 10 avril 2013 -- Quinze scientifiques et ingénieurs ont été nominés pour le Prix de l'inventeur européen 2013, en raison de leur contribution au progrès technologique, social et économique. Le prix est remis chaque année par l'Office européen des brevets (OEB) pour des inventeurs exceptionnels dans cinq catégories. Pour la première fois, le public est invité à voter par internet pour sélectionner les vainqueurs parmi les 15 nominés pour le Prix populaire. Les gagnants 2013 de chaque catégorie seront annoncés le 28 mai à Amsterdam lors d'une cérémonie à laquelle participera Son Altesse royale la princesse Beatrix des Pays-Bas.

Les nominés de cette année couvrent les domaines de la technologie médicale, la pharmaceutique, l'optique, la métallurgie, l'électronique, les ordinateurs et la technologie LCD. Ils proviennent de neuf pays européens et de deux pays non-européens. Les 15 finalistes ont été sélectionnés parmi 160 inventeurs  par un jury international de renom.

"Ces inventions de pointe démontrent que l'Europe continue d'être un des leaders mondiaux de l'innovation dans tous les secteurs technologiques, de l'ingénierie, à la médecine et aux ordinateurs", a estimé le président de l'OEB, Benoît Battistelli.

"Tous les nominés de cette années ont non seulement été à l'origine d'avancées scientifiques et technologiques majeures, ils ont également contribué  à améliorer la santé et la qualité de vie, créé des emplois et de la prospérité. L'ensemble des inventions sont protégées par un brevet européen, permettant à nombre d'entre eux de décoller", a-t-il ajouté.

Les nominés par catégorie 1 

Industrie

José Luis López Gómez (Espagne): L'invention de cet ingénieur ferroviaire a rendu le voyage en train à grande vitesse plus sûr et plus confortable. Il a développé une méthode permettant de garder la roue d'un train sur le rail et de conserver en permanence une position optimale sur le rail, notamment dans des parcours montagneux, permettant aux trains de rouler 30% plus vite dans des courbes. Son invention a propulsé la société Patentes Talgo parmi les leaders mondiaux des constructeurs de train à grande vitesse. 

Claus Hämmerle and Klaus Brüstle (Autriche): Les deux inventeurs ont développé un système d'amortisseurs permettant la fermeture en douceur des portes de meubles, de tiroirs et de placards. Dérivés des suspensions automobiles et protégés par de nombreux brevets, "Bluemotion" profite d'un énorme succès mondial, devenant une référence du secteur. Le fabricant autrichien Julius Blum exporte 96% de sa production.

António Velez Marques, Helena Pereira, Rui Reis, Susana Silva (Portugal): Cette équipe de chercheurs d' Amorim Group, numéro un mondial de la fabrication et de la distribution de produits en liège, a développé une méthode efficace et respectueuse de l'environnement pour maximiser le volume du liège, permettant d'atteindre des rendements plus importants avec le matériel récolté. La technique utilise uniquement des micro-ondes et de l'eau, évitant tout usage de machines sophistiquées ou de produits chimiques dangereux.

Recherche  

Patrick Couvreur, Barbara Stella, Véronique Rosilio, Luigi Cattel (France, Italie): Grâce à l'invention de ce pionnier d'origine belge de la nanotechnologie et de son équipe de l'université de Paris-Sud, le rêve d'éliminer les cellules cancéreuses sans endommager les tissus sains est devenu une réalité. Ses nanocapsules, 70 fois plus petites que les globules rouges et recouvertes d'une enveloppe biodégradable, amènent les médicaments oncologiques progressivement et directement vers les tumeurs.

Jörg Horzel, Jozef Szlufcik, Mia Honore, Johan Nijs (Belgique, Allemagne): Le scientifique allemand Jörg Horzel et son équipe de l'IMEC, un centre de recherche sur la micro-électronique et les nanotechnologies basé à Heverlee en Belgique, ont développé un procédé permettant d'optimiser la production de panneaux solaires à base de silicone, longtemps trop onéreux pour une production à grande échelle commercialement viable. Cette invention apporte aux producteurs de panneaux solaires du monde entier une méthode plus efficiente.

Philipp Koehn, Daniel Marcu, Kevin Knight et William Wong (Allemagne, Roumanie, Royaume-Uni, Etats-Unis): L'informaticien allemand Philipp Koehn et son équipe de l'université de Californie du Sud ont inventé un système de traduction automatisée basée sur les locutions utilisant une approche statistique.  Ce dernier est utilisé par les plus grands acteurs de la traduction automatisée. Il est également utilisé par le service de traduction de l'OEB pour la traduction automatisée des brevets. Cette invention a permis l'émergence d'un tout nouveau secteur d'activité.

Petites et moyennes entreprises (PME)

Bruno Berge (France): La lentille liquide, un système optique révolutionnaire inventé et breveté par le physicien et entrepreneur français Bruno Berge, a ébranlé le marché des instruments optiques. La nouvelle lentille, qui change de forme sous l'effet du courant électrique, autorise la production d'appareil optiques plus performants, moins chers et plus petits. La lentille liquide est déjà utilisée dans de nombreux produits, notamment des lecteurs d'identité comme des codes barres ou des scanner de passeport, et des caméras industrielles.

David Gow (Royaume-Uni): L'ingénieur écossais David Gow est l'inventeur de la première main bionique. Cette prothèse de la main et du bras, dotée de doigts commandés mécaniquement,  permet à son utilisateur d'activer les doigts un par un et de réaliser des prises complexes. Trois ans après son lancement, plus de 1.400 patients dans le monde ont profité de la main iLIMB, notamment des vétérans de guerres et des enfants nés avec des déformations congénitales.

Pål Nyrén (Suède): Le chercheur suédois Pål Nyrén et son équipe ont inventé le pyroséquençage, une méthode rapide, moins compliquée et moins chère de séquençage de l'ADN. Cette méthode a révolutionné l'étude des éléments clés de la vie, apportant aux chercheurs de nouveaux moyens de développer des traitements personnalisés pour de graves maladies comme le cancer.

Pays non-européens

Ajay V. Bhatt, Bala Sudarshan Cadambi, Jeff Morriss, Shaun Knoll, Shelagh Callahan (Etats-Unis): Le spécialiste d'Intel des ordinateurs, Ajay Bhatt, et son équipe ont créé et développé la technologie Universal Serial Bus (USB), l'une des plus importantes avancées dans le domaine des ordinateurs depuis la puce. Devenu aujourd'hui un standard du secteur, l'USB connecte plus facilement les ordinateurs aux périphériques et facilite le travail des développeurs de composants et de programmes. L'USB se retrouve dans des milliards de composants électroniques, tels les webcams, les mobiles et les clés mémoires.

Joseph M. Jacobson, Barrett Comiskey (Etats-Unis): Ces deux chercheurs américains du Massachusetts Institute of Technology ont crée l'affichage d'encre électronique (e-ink), devenu un standard dans le secteur des lecteurs électroniques. Leur faible poids permet une intégration dans les livres numériques, donnant ainsi accès à des milliers de livres en tout temps et tout lieux, à coût réduit, tout en étant plus agréable à la lecture et en réduisant l'empreinte environnementale de l'imprimerie.

Sanghoon Joo, Myoungkyun Shin (South Korea), Martin Schmidt (Austria) et al.: En travaillant sur deux continents (pour le producteur d'acier coréen POSCO et l'autrichien Siemens VAI), cette équipe a développé conjointement Finex, une méthode plus rapide, plus propre et moins chère de produire l'acier. En utilisant des fourneaux spéciaux au lieux du frittage et de la cokéfaction, leur système permet d'utiliser des matériaux de basse qualité, un procédé économique et respectueux de l'environnement. Un avantage important pour un secteur responsable d'un quart des émission industrielles mondiales de CO2.

Oeuvre d'une vie

Yves Jongen (Belgique): L'ingénieur de l'université catholique de Louvain et entrepreneur Yves Jongen a rendu la thérapie par protons, qui cible les cellules cancéreuses pour précisément et avec moins d'effets secondaires que les rayons X, disponibles à un plus grand nombre de patients dans le monde. Le générateur de proton plus petit et plus abordable qu'il a créé (le "cyclotron") a déjà permis de traiter plus de 21.000 personnes.

Martin Schadt (Suisse): Travaillant pour Hoffmann-LaRoche, le physicien suisse Martin Schadt a créé en 1970 le premier écran plat à cristaux liquides, mieux connu sous le nom LCD. Sa technologie a ouvert la voie à un nombre important d'appareils mobiles à faible consommation d'énergie, comme les tablettes et les mobiles. En 2012, les fabricants d'électronique ont produit plus de 40 millions de TVs LCD avec sa technologie.

Sophie Wilson (Royaume-Uni): Sans les processeurs construits par Sophie Wilson durant sa carrière de 35 ans, le développement d'ordinateurs et d'appareils mobiles abordables serait impensable. Son processeur ARM a fortement augmenté la vitesse et réduit la consommation. Les descendants de son inventions se retrouvent dans 95% des smartphones et un nombre important d'appareils électroniques.

Le Prix de l'inventeur européen 2013

Lancé en 2006, le Prix de l'inventeur européen est remis chaque année par l'Office européen des brevets (OEB). Le prix récompense le travail novateur d'inventeurs et de leurs équipes, dont le travail de pionniers apporte des réponses aux enjeux de notre époque, contribuant ainsi au progrès social, à la croissance économique et à la prospérité. Les propositions de nomination sont remises par le public, les examinateurs de brevets de l'OEB et les  offices nationaux de brevets. Les finalistes, et par la suite les vainqueurs, sont sélectionnés parmi les nominés par un jury international composé de spécialistes du secteur de l'économie, de la politique, des médias, de l'université et de la recherche.

En 2013, la cérémonie de remise des prix se tiendra le 28 mai à Amsterdam, aux Pays-Bas, en présence d'un public de haut niveau, notamment Son Altesse royale la princesse Beatrix des Pays-Bas. Pour la première fois, le public a été invité à voter pour le "Prix populaire".

Au sujet de l'OEB

Avec près de 7.000 employés, l'Office européen des brevets (OEB) est l'une des plus grandes institutions publiques européennes. Son siège est à Munich et il dispose de bureaux à Berlin, Bruxelles, La Haye et Vienne. L'OEB a été créé avec l'objectif de renforcer la coopération sur les brevets en Europe. Grâce à la procédure centralisée de brevet de l'OEB, les inventeurs sont en mesure d'obtenir la protection du brevet dans les 38 Etats membres de l'Office européen des brevets. L'OEB est également la référence mondiale dans l'information et la recherche sur les brevets.

Pour de plus amples renseignements, des photos, des vidéos et des contenus TV sur le Prix de l'inventeur européen:  www.epo-presschannel.com et, plus spécifiquement pour tout matériel audiovisuel, visitez www.hellosports.com/Inventions

Contacts médias:

Office européen des brevets

Oswald Schröder
Porte-parole
Tél: +49 89 2399 1800
Mobile: +49 163 8399 668
Email: oschroeder@epo.org                         

Rainer Osterwalder
Porte-parole adjoint
Tél: +49 89 23 99 1820
Mobile: +49 163 8399 527
Email: rosterwalder@epo.org

Shepard Fox Communications France
Tristan d'Avezac de Moran
Tél. +33 1 42 88 16 04
Mobile +33 6 03 99 88 01
Email: tristan.davezac@shepard-fox.com


1. L'ordre d'apparition des nominés dans ce texte ne laisse pas présager de leur classement final.

Quick Navigation