Nikolaus Gerhart

gerhart-7813Geöffnete Granite II, 1992
Granite, En huit parties
Chacune 420 x 85 x 70 cm
Munich, Bayerstrasse 34, Cour 3

Nikolaus Gerhart (*1944 Starnberg, D) va chercher dans un bloc de pierre une forme préexistante qu’il veut faire remonter à la surface. Il procède par excavation, par soustraction. Ainsi s’établit une tension entre surfaces travaillées et non travaillées qui fait parler la pierre. Les interventions sculpturales que Gerhart fait subir à la pierre sont limitées en extension mais ciblées. Il lui arrive d’enfoncer un coin dans un bloc, ou de graver des symboles dans une surface brute. Ce langage formel, tout limité qu’il soit, lui permet de convoyer des contenus et des associations, soulignés par l’emplacement de l’œuvre et la disposition de ses composantes. Ses sculptures invitent le spectateur à en faire le tour, à passer parmi leurs éléments; c’est alors seulement qu’elles révèlent toute leur dimension et leur sens. Des stèles de pierre disposées en cercle, dont la partie inférieure reste brute, exception faite d’une entaille carrée, se dégage une impression monolithique rompue, en leur sommet, par l’ajout de parallélépipèdes méticuleusement lissés. Les rayons du soleil pénètrent au centre du cercle en traversant les stèles par les orifices carrés découpés au point précis où l’élément lisse vient s’insérer dans l’élément laissé brut. Par opposition à la modernité et à la netteté des façades du bâtiment administratif de l’OEB qui entourent la sculpture, celle-ci évoque un cercle de stèles archaïques dont émane une magie singulière, qui invite à y déambuler et à s’y attarder.

Nikolaus Gerhart - Geöffnete Granite II, 1992 Geöffnete Granite II, 1992
Granite, En huit parties
chacune 420 x 85 x 70 cm




Nikolaus Gerhart - Geöffnete Granite II, 1992Geöffnete Granite II, 1992
Granite, En huit parties
chacune 420 x 85 x 70 cm



Illustrations : (c) Nikolaus Gerhart

Quick Navigation