Panamarenko

Panamarenko - Magic (Flying) Carpet, 1979Magic (Flying) Carpet, 1979, détail

Acier inoxydable, bois, aluminium, moteurs 12V, piles nickel-cadmium
390 x 233 x 15 cm
(c) Panamarenko

Le rêve de voler est une source d’inspiration intarissable pour l’artiste conceptuel Panamarenko (*1940 Antwerpen, BE). Né sous le nom d’Henri Van Herwegen, à la fois inventeur, ingénieur et artiste, il construit des objets volants depuis 1967. Le rêve de voler, vieux comme l’humanité, est celui d’une totale indépendance, d‘une liberté absolue. Mais le travail de l’artiste emprunte également à l’art objectal, subjugué par l’industrie, et puise son inspiration dans la culture populaire, notamment dans les films de science-fiction des années 1950-1960. Au désir de voir la technique s’emparer de tous les aspects de la locomotion, et de se rendre indépendant de toute infrastructure ordinaire, Panamarenko ajoute une inflexion ironique. Bien que la conception technique de ses objets volants soit élaborée avec soin, et qu’ils soient capables de voler, la plupart d'entre eux n’ont jamais décollé. C’est le cas du travail de commande Flying Carpet. Ce tapis volant est particulièrement représentatif d’aspects primordiaux du travail de Panamarenko: le génie de l’inventeur et l’art de l’ingénieur l’ont amené à créer un objet capable de voler, avec un circuit de commande des hélices, un coussin de siège et une poignée de maintien pour le pilote, de même qu’un bouton pour actionner le siège éjectable en cas de chute ; cependant le désir personnel de voler reste de l’ordre de l’utopie.

Panamarenko - Magic (Flying) Carpet, 1979Magic (Flying) Carpet, 1979
Acier inoxydable, bois, aluminium, moteurs 12V, piles nickel-cadmium
390 x 233 x 15 cm
vue de l'installation



Quick Navigation