https://www.epo.org/fr/node/gardar-eide-einarsson

Gardar Eide Einarsson

Untitled, 2013 
Acrylique sur toile  
7 panneaux, chacun de 80 x 80 x 2 cm  

Dans ses peintures, ses sculptures et ses installations, Gardar Eide Einarsson (*1976 Oslo, NO) recontextualise et s’approprie des images trouvées. Il réfléchit à la manière dont les gens font face aux structures du pouvoir, qu’il s’agisse de la société ou de l’État. Observant un monde aux mains d’une poignée de puissants alors que d’innombrables personnes sont en butte à la répression, il saisit l’esprit du temps dans ses manifestations extrêmes.   

Ses vastes peintures géométriques en noir et blanc semblent à première vue faire écho au langage visuel du minimalisme pratiqué par les nombreux artistes centrés sur la forme et la composition. Untitled consiste en sept peintures, composée chacune de deux triangles noirs pointant vers l'intérieur à partir des côtés de toiles pour le reste blanches. À y regarder de plus près, le spectateur décèle pourtant des coulures occasionnelles de peinture noire qui dérangent dans une géométrie par ailleurs soigneusement contrôlée ; des coulures qui suggèrent que les peintures ont peut-être été exécutées à la hâte et en tous cas par une personne plutôt que par une machine préprogrammée. Ces peintures font songer à un propos du philosophe Aristote, selon lequel les êtres humains sont naturellement identiques mais diffèrent par accident. 

© Gardar Eide Einarsson, Courtesy STANDARD (OSLO), photo: Vegard Kleven