https://www.epo.org/fr/node/marie-therese-vacossin

Marie-Thérèse Vacossin

Prismus I / II, 2004
5 et 6 étages, 2 parties
Vernis, verre acrylique taillé et poli
Barres, chacune 60 x 3,5 x 3,5 cm et 160 x 4,5 x 4,5 cm

Les œuvres de Marie-Thérèse Vacossin (*1929 Paris, FR) ont pour thèmes centraux la couleur et sa perception. L’œuvre Prismus, commande destinée à deux cages d’escaliers du bâtiment de la Bayerstraße, en est un témoignage. Le titre de l’œuvre fait penser au terme prisme (prisma) qui désigne une forme en géométrie et en géométrie optique. Dans cette dernière, le prisme réfracte la lumière qui se trouve décomposée dans les couleurs prismatiques. M.- T. Vacossin s’empare de ce motif en lui associant une fonction de signalétique spatiale: les deux œuvres sont de conception identique, mais se distinguent par la tonalité plus ou moins chaude de leurs couleurs. Alors que les barres de verre acrylique blancs signalisent l’étage auquel on se trouve, les barres de couleurs disposées de part et d’autre de l’angle de la cage d’escalier renseignent sur la température, croissante avec l’altitude, qui règne dans la cage d’escalier: violet, bleu foncé, bleu clair, vert (froid), ou violet, rouge, orange, jaune (chaud). La disposition des bandes colorées et l’angle sous lequel on les voit déterminent la luminosité des couleurs: le spectateur, selon l’endroit où il se place, peut faire jouer des effets de réfraction et de miroir.

Prismus I / II, 2004 5 and 6 floors, 2 parts Rods, each 60 x 3,5 x 3,5 cm and 160 x 4,5 x 4,5 cm Paint, ground and polished
Prismus I / II, 2004
5 et 6 étages, 2 parties
Vernis, verre acrylique taillé et poli
Barres, chacune 60 x 3,5 x 3,5 cm et 160 x 4,5 x 4,5 cm

© Marie-Thérèse Vacossin