https://www.epo.org/fr/node/g-fertram-sigurjonsson-et-son-equipe

​​G. Fertram Sigurjonsson et son équipe

​​Amélioration de la cicatrisation à l’aide de peau de poisson​

Catégorie
Industrie
Domaine technique
Technologie médicale
Société
​​Kerecis​
​​Une ingénieuse greffe de peau de poisson acellulaire, qui exploite les propriétés uniques de la peau de morue pour accélérer la cicatrisation, a été inventée par G. Fertram Sigurjonsson et son équipe. Le vieillissement de la population, la prévalence du diabète et la survenue de blessures traumatiques peuvent entraîner des plaies chroniques ou complexes et, souvent, l'amputation est la seule solution pour les patients. Les produits de tissus biologiques, comme la greffe de peau de poisson, pourraient aider à atténuer le risque d'amputation.

Fertram Sigurjonsson, diplômé en chimie et ingénierie, fait évoluer le domaine du soin des plaies en utilisant la peau de poisson pour produire une un substitut cutané. Ce matériau d'échafaudage favorise la guérison naturelle du corps et déclenche la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. La greffe de peau de poisson de Kerecis présente plusieurs avantages par rapport aux substituts traditionnels de peau de porc ou de vache, qui nécessitent un traitement chimique intensif pour des raisons de sécurité. Ces avantages comprennent une biocompatibilité accrue, des risques immunologiques moindres et une plus grande rentabilité. 

M. Sigurjonsson explique que son invention nécessite de la peau de poissons vivant à des températures très froides. "Parce que les poissons vivant à des températures plus proches de celles du corps humain pourraient présenter des virus transmissibles aux humains", explique-t-il. "Tout virus potentiellement présent dans les poissons d'eau froide serait inactif lorsqu'il est chauffé à la température du corps humain." 

Pour éviter que le corps reconnaisse et rejette l'ADN étranger, les cellules de poisson sont retirées de la peau pendant la production sans changer la structure ou la composition de la peau de poisson, préservant ainsi la tridimensionnalité, les propriétés mécaniques et la complexité chimique de la peau de poisson, ainsi que les graisses et les acides oméga qui contribuent à la cicatrisation. Cela aide à créer un environnement optimal pour la croissance des cellules humaines et la régénération des tissus. Par rapport aux alternatives à base de mammifères traités, la greffe de peau de poisson de Kerecis a le potentiel d'améliorer les taux de guérison, de réduire la douleur et de raccourcir les temps de guérison des patients.  

Transformer les déchets en une solution révolutionnaire 

M. Sigurjonsson s'est inspiré de ses premières expériences à bord d'un bateau de pêche dans le nord-ouest de l'Islande pour cette invention révolutionnaire. Des années plus tard, alors qu'il était employé de fabricants de dispositifs médicaux, il a compris le potentiel que pouvait représenter l'application de ses connaissances en matière de peau de poisson au domaine du soin des plaies. En 2007, l'entrepreneur a commencé à concrétiser son idée d'utiliser la peau de poisson riche en oméga-3 pour traiter les blessures et les lésions tissulaires, transformant ainsi un produit généralement considéré comme un déchet en une solution médicale qui change la vie. En 2023, une société danoise a signé un accord pour acquérir Kerecis pour un montant de 1,2 milliard d'euros, devenant ainsi la première licorne islandaise. 

L'inventeur conseille aux entreprises de garder à l'esprit la propriété intellectuelle lorsqu'elles essaient de croître : "Un inventeur, un ingénieur ou un chimiste peut présenter une demande de brevet de base, puis déclarer que son produit est en attente de brevet, ce qui a un poids énorme lors de la demande de subventions ou la recherche de capital-risque. Ensuite, il peut travailler avec un cabinet de brevets pour structurer et compléter la demande pendant la procédure en cours. Les brevets sont la solution idéale pour les petites sociétés émergentes qui doivent se protéger et créer des actifs pour attirer les investisseurs." 

Brevets :

Contact

Demandes concernant le Prix de l'inventeur européen et le Young Inventors Prize :

european-inventor@epo.org S'abonner à la newsletter du prix

Demandes des média :

Contacter notre service de presse
#InventorAward #YoungInventors