https://www.epo.org/fr/node/valentyn-frechka

Valentyn Frechka

​​Transformation des feuilles mortes en papier de fabrication durable​ 

Catégorie
Young Inventors Prize
Domaine technique
Machines à fabriquer du papier et des textiles
Société
​​Releaf Paper France SAS​
​​Cette technologie de nouvelle génération, qui lutte contre les problèmes de déforestation et d'émissions de carbone en transformant les feuilles en papier écologique, a été mise au point par Valentyn Frechka, un jeune inventeur ukrainien.​

À travers Releaf Paper, une start-up née d'un projet scientifique scolaire, Valentyn Frechka a amélioré un procédé utilisant la cellulose des feuilles mortes pour la production de papier. Normalement, les feuilles provenant des parcs municipaux, des squares, des zones vertes et autres zones urbaines sont brûlées ou compostées (ce qui entraîne des coûts pour la ville), et si elles ne sont pas ramassées ou incinérées, elles émettent du dioxyde de carbone. Le procédé novateur de M. Frechka réduit les déchets et les émissions.  

Les feuilles subissent des opérations de concassage et de ramollissement suivies d'un procédé chimique doux utilisant de l'hydroxyde de sodium, du peroxyde d'hydrogène et de l'acide acétique. Ce procédé permet l'extraction de cellulose sans endommager la structure délicate de la feuille. La pulpe est alors mélangée avec des bio-fillers pour créer du papier pour différents produits comme des sachets et des cartonnages. Cette technologie est hautement efficace, produisant une tonne de cellulose à partir de 2,3 tonnes de feuilles mortes, ce qui correspond à l'utilisation de 17 arbres avec des méthodes traditionnelles.  

Du projet scolaire à la start-up couronnée de succès

Animé dès son plus jeune âge par un amour profond de la nature, il souhaitait créer quelque chose qui ait du sens. "Quand j'avais 16 ans à l'école, j'ai étudié les biopolymères comme la cellulose, et comment des entreprises coupent des arbres pour les transformer en papier. Je me suis demandé "pourquoi ne pas utiliser autre chose ?", dit-il. Il se lança rapidement dans un projet scolaire sur la réutilisation des feuilles mortes. Son idée a vite pris de l'ampleur, avec une participation aux olympiades nationales, et en 2020, il fonda Releaf Paper.  

Suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022, il a déménagé en France pour poursuivre la construction de sa société. Releaf Paper a déjà gagné des grands clients comme L'Oréal, Chanel et Samsung, en répondant à une demande croissante pour des emballages durables. Avec un marché mondial pour le papier kraft qui devrait atteindre 16,95 milliards d'euros en 2030, l'ouverture d'une usine pilote de Releaf Paper en 2024, et la perspective d'étendre la production dans toute l'Europe, cette société s'est donnée pour mission de transformer l'industrie de l'emballage. 

Cap sur les objectifs de développement durable des Nations Unies 

Le processus réduit la déforestation, les émissions de CO2 et la consommation d'eau par rapport à la production conventionnelle de papier. Par conséquent, la technologie de Releaf Paper contribue à atteindre les objectifs de développement durable 9 (industrie, innovation, et infrastructure) et les objectifs de développement durable 12 (consommation et production responsables).  

Contact

Demandes concernant le Prix de l'inventeur européen et le Young Inventors Prize :

european-inventor@epo.org S'abonner à la newsletter du prix

Demandes des média :

Contacter notre service de presse
#InventorAward #YoungInventors