https://www.epo.org/fr/node/loeb-elargit-son-champ-de-cooperation-lors-dune-mission-en-irlande

​​L'OEB élargit son champ de coopération lors d'une mission en Irlande

Image
Steve Rowan visits Ireland

​​Le Vice-Président chargé de la procédure de délivrance des brevets, Steve Rowan, rencontre la nouvelle ministre d'État irlandaise chargée des entreprises, l'Association irlandaise des conseils en brevets et en marques, ainsi que les représentants du secteur des produits pharmaceutiques génériques.​

Les 10 et 11 juin 2024, Steve Rowan, Vice-Président en charge de la Direction générale "Procédure de délivrance des brevets", s'est rendu en Irlande pour rencontrer la  nouvelle ministre d'État irlandaise chargée des entreprises et s'entretenir avec l'Association irlandaise des conseils en brevets et en marques (APTMA). La mission s'est achevée par un discours lors de la conférence annuelle de Medicines for Europe sur les affaires juridiques. 

Cette série de réunions a été une excellente occasion de promouvoir le travail de l'OEB, d'inaugurer de nouveaux canaux de retour d'information et de renforcer la coopération à la fois avec les parties prenantes irlandaises et avec la communauté plus étendue des sociétés pharmaceutiques européennes représentées par Medicines for Europe. Cette mission illustre très bien l'engagement de l'OEB à élargir son champ de coopération et à cultiver des liens plus étroits avec divers utilisateurs. 

Première réunion avec Mme Emer Higgins, ministre d'État irlandaise chargée des entreprises 

Lors de sa première réunion avec la nouvelle ministre d'État Emer Higgins, Steve Rowan a souligné l'engagement de l'OEB à promouvoir l'innovation et à soutenir les créateurs, l'industrie et les PME dans l'ensemble du paysage européen. 

La réunion a mis l'accent sur la coopération excellente entre l'Office irlandais de la propriété intellectuelle (IPOI) et l'OEB, ainsi que sur la volonté commune de soutenir l'innovation en Irlande. Le Vice-Président de l'OEB a également profité de l'occasion pour faire le point sur la première année du brevet unitaire, qui s'est avérée très fructueuse, et pour partager les avantages du système, tant pour les utilisateurs irlandais que pour l'économie irlandaise. Bien que le gouvernement irlandais ait exprimé son soutien, le référendum public visant à ratifier le brevet unitaire a été reporté, une nouvelle date devant encore être fixée. 

Réunion avec l'Association irlandaise des conseils en brevets et marques (APTMA)  

Steve Rowan a également rencontré des représentants de l'APTMA pour discuter des diverses initiatives de l'OEB et recueillir les points de vue des utilisateurs. Il a souligné l'engagement de l'OEB en faveur de la qualité et a profité de l'occasion pour présenter notre Plan d'action pour la qualité, nos indicateurs clés de performance et notre tableau de bord de la qualité. Il a également fait le point sur les améliorations prévues des outils MyEPO et Front Office. Steve Rowan a ensuite répondu aux questions dans le cadre d'un forum ouvert. Cet échange constructif est un bon exemple du fait qu'un système de brevets performant est le fruit d'une coopération entre les utilisateurs et l'OEB. Ces réunions nous permettent également de nous assurer que les services de l'OEB continuent à répondre aux besoins changeants de l'ensemble des utilisateurs. 

Discours lors de la  conférence annuelle de Medicines for Europe sur les Affaires juridiques   

Le Vice-Président de l'OEB a terminé sa mission par un discours devant les représentants du secteur des médicaments génériques. Dans son intervention, il s'est concentré sur la vision stratégique de l'OEB et a souligné l'importance de la qualité des brevets, du respect des délais et de l'adoption du système du brevet unitaire. Il a insisté sur le fait que la qualité des brevets était une aventure commune et qu'il était essentiel que toutes les parties prenantes collaborent et s'impliquent sans discontinuer dans les performances du système. Steve Rowan a souligné que : "L'OEB est à l'écoute des parties prenantes, des utilisateurs et des partenaires internationaux. Et il tient compte de ces retours dans ses activités."