https://www.epo.org/fr/node/loeb-et-le-costa-rica-poursuivent-les-negociations-dun-accord-de-validation

L'OEB et le Costa Rica poursuivent les négociations d'un accord de validation

Image
Validation agreement talks

De gauche à droite : Tilman Quarch, conseiller principal auprès du cabinet du Président, Alessia Volpe, responsable du bureau régional Amériques, Afrique et ANASE et conseillère,  principale auprès de la DP Questions européennes et internationales, António Campinos, Président de l'OEB, Gerald Campos Valverde, ministre de la Justice et de la Paix du Costa Rica, Agustín Meléndez García, directeur général du Registre national de la République du Costa Rica, Juan Lozano Tovar, attaché de l'OEB en Amérique latine

Le 23 octobre, le Président de l'Office européen des brevets (OEB), António Campinos, a rencontré Gerald Campos Valverde, ministre de la Justice et de la paix du Costa Rica, et Agustín Meléndez Garcia,  directeur général du Registre national du Costa Rica, au siège de l'OEB à Munich. Cette rencontre fait suite à la décision du Conseil d'administration d'ouvrir des négociations officielles avec le Costa Rica, le 6 octobre.

Cette réunion a été l'occasion de s'informer mutuellement sur les dernières évolutions en matière d'innovation au Costa Rica, sur la politique actuelle de coopération avec l'OEB et sur les mesures visant à mettre œuvre le système de validation au Costa Rica.

Le ministre Gerald Campos a fait part de la volonté du Costa Rica de favoriser un environnement propice aux entreprises, se positionnant ainsi comme un pays ouvert à l'innovation et renforçant son rôle dans le commerce extérieur.

La croissance par l'investissement

La volonté du Costa Rica de rejoindre le groupe d'États autorisant  la validation reflète les multiples avantages du système. Il s'agit notamment de stimuler les investissements nationaux et étrangers, de faciliter le transfert de technologie et d'encourager la croissance à l'intérieur de ses frontières.

Le Président Campinos a déclaré : "Le système de validation répond parfaitement à la stratégie du Costa Rica qui vise à attirer les investissements et à renforcer son rayonnement international en permettant aux entreprises du monde entier de choisir ce pays et d'obtenir des brevets nationaux costariciens via la procédure de délivrance de brevets de l'OEB. Nous nous engageons à aider le Costa Rica à poursuivre ces objectifs tout en veillant à ce que le pays, comme dans tous les autres cas de validation, conserve son entière autorité sur les brevets validés soumis aux dispositions du droit national."

En complément des discussions, le Ministre et le Directeur général ont visité la division locale de la juridiction unifiée du brevet, sur l'invitation de son président, M. Matthias Zigann, et ont reçu à la source des informations actuelles sur le lancement des travaux de la JUB.

En conclusion

Sur la base des discussions fructueuses qui ont eu lieu au début de cette année, l'OEB et le Costa Rica sont appelés à consolider leurs liens afin d'offrir des avantages aux utilisateurs, en stimulant l'innovation et l'investissement au cours des prochaines années.

Informations supplémentaires