c)
Attestation et audition de témoin 

L'un des objectifs des déclarations écrites produites par les parties –mode de preuve admis- est d'éviter d'entendre les auteurs de telles attestations comme témoins (T 674/91, à rapprocher cependant de T 474/04, qui juge que la première instance aurait dû ordonner l'audition de l'auteur de la déclaration écrite contestée, v. présent chapitre, III.G.2.3.).

Si la section de dépôt avait estimé que les circonstances décrites dans la déclaration du témoin ne s'étaient très probablement pas produites, elle aurait dû entendre le témoin en personne afin d'évaluer sa crédibilité (décision J 10/04).

Quick Navigation