4.4.1 Généralités

Il est de jurisprudence constante que la procédure de recours est conçue pour garantir que celle-ci soit aussi brève et concentrée que possible, et que l'affaire examinée soit en état d'être conclue à la clôture de la procédure orale, si cette dernière est prévue. L'un des principaux objectifs des art. 12 et 13 RPCR 2007 est de veiller à ce que les parties présentent l'essentiel de leurs moyens à un stade le plus précoce possible de la procédure afin que ceux-ci soient le plus complets possible au moment du traitement de l'affaire (T 1315/08, T 727/14). En conséquence, il convient de déposer les modifications des revendications aussi tôt que possible (T 214/05, T 382/05).

Conformément à l'art. 12(2) RPCR 2007, le mémoire exposant les motifs du recours et la réponse doivent contenir l'ensemble des moyens invoqués par une partie. Outre tous les faits, arguments et justifications qui sont invoqués, ils doivent également exposer toutes les requêtes (T 764/03). Ils doivent présenter de façon claire et concise les motifs pour lesquels il est demandé d'annuler la décision attaquée. Cette disposition prévoit une limite au-delà de laquelle tout nouveau moyen invoqué est considéré ipso facto comme produit tardivement et se trouve donc soumis au pouvoir d'appréciation de la chambre de recours. La finalité générale de cette disposition est de faire en sorte que les parties soient tenues, dès le début de la procédure, de présenter à la chambre un dossier de recours complet contenant tous les moyens qu'elles ont invoqués, et d'éviter des abus de procédure tactiques (T 1488/08).

Aux termes de l'art. 13 RPCR 2007, il est laissé à l'appréciation de la chambre de prendre en considération les modifications des moyens produites par une partie après le dépôt du mémoire exposant les motifs du recours. Si la date d'une procédure orale a déjà été fixée, de nouveaux moyens ne seront pas pris en considération notamment s'ils impliquent l'ajournement de la procédure orale (art. 13(3) RPCR 2007). La matière litigieuse déterminante pour la procédure de recours découle donc de l'exposé des motifs du recours et de la réponse qui lui est faite.

Quick Navigation