Prix de l'inventeur européen

Le jury

Le jury indépendant qui évalue les nominations au Prix de l'inventeur européen est composé d’experts reconnus dans les domaines de la propriété intellectuelle, de l’économie, des sciences, des sciences politiques, des médias et de la recherche. En 2020, le jury est présidé par Helen Lee.

Membres

Helen Lee (Présidente)

est une chercheuse qui a fait une carrière remarquable dans le domaine du diagnostic. Elle a quitté le monde de l'entreprise dans les années 1990 pour se concentrer sur la recherche. Depuis 1996, elle travaille sur les technologies et les méthodes de diagnostic pour les régions les plus pauvres, à la tête de l'unité de mise au point de diagnostics de l'Université de Cambridge. En 2002, elle a fondé la société Diagnostics for the Real World Ltd. Mme Lee préside le comité de pilotage "Diagnostic" de l'Organisation mondiale de la Santé. En 2005, elle a reçu le prix Lord Lloyd Kilgerran, en 2006 le prix de l'inventrice britannique dans le domaine de l'industrie et le prix européen de la femme exceptionnelle, et en 2007 le prix de la femme asiatique exceptionnelle.

Benoît Battistelli

est Président du Conseil d'administration du Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI). M. Battistelli a commencé sa carrière comme haut fonctionnaire au Ministère français de l'Économie et des Finances. Il est ensuite devenu directeur en charge des politiques d'innovation et de compétitivité ainsi que de la propriété industrielle au ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, avant d'être nommé Directeur général de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) en 2004. Dernièrement, M. Battistelli a été Président de l'Office européen des brevets (2010-2018).

Sylwia Czubkowska

est journaliste et travaille pour le quotidien polonais Gazeta Wyborcza. Elle est spécialisée dans les domaines de l'innovation, des nouvelles technologies et de la protection de la propriété intellectuelle. Auparavant, elle a travaillé pour le journal polonais Dziennik, The Times Poland et le magazine Przekrój. Sylwia Czubkowska a été nominée deux fois pour le grand prix de la presse polonaise (Grand Press Award) et a remporté trois fois le "Concours du président de l'Office polonais des brevets" pour ses articles sur les brevets et leur rôle dans l'économie. Elle est titulaire d'un diplôme en sciences politiques de l'université de Varsovie.

Jens Frahm

est biophysicien et dirige le groupe de recherche biomédicale RMN à l'Institut Max Planck pour la chimie biophysique à Göttingen, en Allemagne. Après ses études de physique à l'université de Göttingen, Jens Frahm a obtenu son doctorat en chimie physique en 1977. Sa thèse portait sur la spectroscopie à résonance magnétique nucléaire (RMN). Dans les années 1980, il a mis au point la technique révolutionnaire FLASH qui divise par cent le temps de balayage des IRM. Ses recherches actuelles portent sur l'amélioration de la technologie en temps réel IRM FLASH2 ainsi que sur les applications scientifiques et diagnostiques de cette dernière.

Wolfgang Heckl

est Directeur général du Deutsches Museum de Munich et professeur à l'Université technique de Munich, où il préside la communication scientifique "Oskar von Miller". Il a reçu le prix de communication de l'association des chercheurs allemands, ainsi que le prix Descartes de communication scientifique, décerné par l'Union européenne. M. Heckl est porte-parole chargé des nanotechnologies à l'Académie allemande des sciences de l'ingénierie (acatech) et Président du Conseil d'administration de l'Institut Max Planck pour la physique de la lumière. Il est l'auteur de plus de 200 publications scientifiques ainsi que de l'ouvrage à succès Die Kultur der Reparatur (2013).

Roger Highfield

est Directeur scientifique du Science Museum Group, qui regroupe les musées britanniques consacrés à l'histoire et aux pratiques actuelles des sciences, de la médecine, des technologies, de l'industrie et des médias et membre du Conseil de la recherche médicale au Royaume-Uni. Il a accumulé vingt années d'expérience en tant que rédacteur scientifique au Daily Telegraph avant de devenir rédacteur en chef du New Scientist entre 2008 et 2011. M. Highfield figure parmi les nominés ou les lauréats de plusieurs distinctions, parmi lesquelles les British Press Awards. Il est auteur ou co-auteur de huit livres de vulgarisation scientifique et a rédigé des milliers d'articles parus dans des journaux et magazines.

Jean-Luc Issler

est expert et conseiller principal à la direction Radiofréquences du CNES et a participé au développement de nombreux systèmes de radiofréquences spatiaux innovants en Europe destinés aux transmissions, à la navigation et à la gestion des spectres. Jean-Luc Issler a assumé différentes fonctions lors de sa carrière au CNES commencée il y a près de 30 ans. Diplômé en ingénierie à l'École Supérieure d'Électronique de l'Ouest, Jean-Luc Issler a été membre de l'équipe européenne qui a élaboré la technologie de signalisation pour Galileo, le système mondial de navigation par satellite dont l'Europe s'est doté (GNSS). Il est lauréat du Prix Astronautique de l'AAAF et du Prix EADS des sciences et de l'ingénierie de l'Académie des sciences.

Ursula Keller

fait partie des scientifiques les plus éminents du monde dans le domaine de la photonique ultra-rapide. Elle est depuis 1993 professeur de physique à l'école polytechnique fédérale de Zurich (ETH), au laboratoire de recherche en physique des lasers à impulsions ultrarapides, et a cofondé les sociétés Time-Bandwidth Products et GigaTera. Mme Keller est directrice du pôle national suisse de recherche sur les sciences et technologies des processus moléculaires ultra-rapides depuis 2010, et a été membre du Conseil de la recherche du Fonds national suisse de la recherche scientifique de 2014 à 2018. Elle a reçu la médaille IEEE Edison en 2019, le prix IEEE Photonics en 2018, le prix Weizmann Women & Science en 2017, la médaille Charles Hard Townes de l'Optical Society en 2015, le prix LIA Arthur L. Schawlow en 2013 et le Berthold Leibinger Innovationspreis en 2004.

Francis Leyder

est Président de l'Institut des mandataires agréés auprès de l'Office européen des brevets, également appelé epi. Chimiste-analyste de formation, il a obtenu un doctorat de chimie à l'université de Liège (Belgique). Il a ensuite occupé divers postes dans de grandes compagnies pétrolières. Avant de prendre sa retraite, il dirigeait un département brevets où il s'occupait des questions de raffinage et de pétrochimie. Depuis 1998, il enseigne également à la faculté des sciences de l'Université catholique de Louvain en Belgique.

Renata Righetti Pelosi

est managing partner et présidente du cabinet d'avocats italien Bugnion spa spécialisé dans la propriété intellectuelle, qu'elle a rejoint en 1982. Elle est mandataire en marques, dessins et modèles pour l'Europe, l'Italie et Saint Marin. Righetti Pelosi est Présidente de l'AIPPI (Association Internationale pour la Protection de la Propriété Intellectuelle) depuis 2018.

Jean-Pierre Santos

dirige la Division de la Propriété Intellectuelle de la Direction de l'expansion économique du gouvernement de Monaco où il a mené diverses réformes d'ordre juridique et structurel, ainsi que dans le domaine de l'informatique. Auparavant, il a exercé la fonction d'administrateur juridique pour le gouvernement monégasque. Il était chargé de rédiger la législation en droit privé et a contribué à poser les bases de la politique de protection immatérielle des dénominations géographiques "MONACO" et "MONTE-CARLO" au niveau national et international. Il est titulaire d'un diplôme supérieur en propriété intellectuelle du Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI).

Luisa Santos

est directrice des relations internationales chez BusinessEurope et membre du groupe d'experts de la Commission européenne sur les accords commerciaux. Elle est titulaire d'un diplôme de droit et de management. Luisa Santos a travaillé dans le secteur du textile, elle a été représentante en chef de l'industrie portugaise du textile à Bruxelles puis manager Commerce et Industrie pour EURATEX, la Confédération Européenne de l'Habillement et du Textile. Alors qu'elle travaillait pour une entreprise portugaise de textile de premier plan, elle était chargée de la gestion des partenariats internationaux.

Quick Navigation