Tables rondes

L'OEB organise trois tables rondes virtuelles sur la situation actuelle des femmes dans les domaines de la propriété intellectuelle et de l'innovation. Ces événements rassembleront des femmes remarquables : inventrices, dirigeantes d'offices internationaux de brevets, conseils en brevets et représentantes du monde universitaire. Les discussions porteront sur les obstacles à surmonter pour réduire les inégalités de genre et sur les mesures potentielles qui permettraient de renforcer la contribution des femmes à l'innovation.

Table ronde 1 le 16 novembre 2022 à 11h00
« Renforcer le tuyau » : proportion de femmes étudiant les STEM

Partant de la population active en passant par les personnes inscrites en doctorat, les titulaires de doctorats en STEM, le personnel en R&D, les chercheurs ainsi que les demandeurs de brevet, on note une tendance constante à la diminution de la proportion de femmes. Cela confirme le diagnostic du problème du "tuyau percé". Dans les pays membres de l'OEB, les femmes font face à des obstacles de plus en plus nombreux lorsqu'elles progressent dans leur carrière dans le domaine des STEM.

La première des trois tables rondes porte sur le problème du "tuyau percé" dans les STEM. Rejoignez Roberta Romano-Götsch, Chief Sustainability Officer à l’OEB, modératrice de la table ronde avec :

  • Yann Ménière, économiste en chef de l'OEB et co-auteur de l'étude de l'OEB
  • Marta Karczewicz, finaliste du Prix de l'inventeur européen 2019
  • Mariana Karepova, présidente de l'Office autrichien des brevets
  • Dorothée Weber-Bruls, conseil en brevets chez Jones Day et professeure à l'Université Goethe

Regarder l'enregistrement:

Panel 1 - recording

Table ronde 2 le 23 novembre 2022 à 11h00
Se lancer à l’international : une solution pour les femmes scientifiques ?

Les femmes sont surreprésentées parmi les inventeurs qui ont des noms et prénoms peu répandus dans les pays où ils exercent leur activité et plus fréquents à l'étranger. Autrement dit, le TFI est plus élevé pour les femmes inventrices immigrées que pour les femmes inventrices locales. Une aide à la mobilité internationale donnerait donc aux femmes davantage d’opportunités de se lancer dans des carrières d'inventrices.

La deuxième des trois tables rondes porte sur la mobilité et les avantages que celle-ci peut apporter. Rejoignez Steve Rowan, Vice-Président, Procédure de délivrance des brevets, de l'OEB, modérateur de la table ronde avec :

  • Yann Méniére, économiste en chef de l'OEB et co-auteur de l'étude de l'OEB
  • Aida Loggiodice, jeune professionnelle, Services généraux de l'OEB
  • Ana Bandeira, directeur de l'Institut portugais de la propriété industrielle (INPI)
  • Valencia Martin-Wallace, Commissioner adjointe pour les brevets, Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO)
  • Helen Lee, inventrice et lauréate du Prix du public 2016

Regarder l'enregistrement:

Panel 2 - recording

Table ronde 3 le 30 novembre 2022 à 11h00
Le travail d'équipe, garant de l’égalité hommes-femmes

La probabilité est plus élevée de trouver des femmes dans des équipes d'inventeurs que parmi les inventeurs individuels, mais elles sont moins nombreuses que les hommes à occuper des postes à haute responsabilité. Cela témoigne de la division croissante du travail intellectuel qui accompagne l'accumulation de connaissances, notamment dans les domaines technologiques dans lesquels les inventrices tendent à se spécialiser. Cela est de bon augure pour l'avenir des femmes dans le domaine des brevets.

La troisième et dernière table ronde se penchera de plus près sur les équipes d'inventeurs et les avantages qui en découlent et envisagera des solutions pour combler l'écart hommes-femmes. Rejoignez Nellie Simon, Vice-Présidente, Services généraux, de l'OEB, modératrice de la table ronde avec :

  • Yann Méniére, économiste en chef de l'OEB et co-auteur de l'étude de l'OEB
  • Kathrine Myhre, directrice générale de l'Institut norvégien de la propriété industrielle (NIPO)
  • Cyra Nargolwalla, associée chez Plasseraud IP
  • Nuria Espallargas, finaliste du Prix de l'inventeur européen 2022

Quick Navigation