Henrik Lindström et Giovanni Fili (SE)

Lauréats du Prix de l'inventeur européen 2021

Henrik Lindström and Giovanni Fili (SE)

Vidéo supplémentaire :

Catégorie : PME

Secteur : Énergies renouvelables

Entreprise : Exeger Operations AB

Numéro du brevet : EP2625703

Invention : Cellules solaires souples pour dispositifs portables

Les inventeurs suédois Henrik Lindström et Giovanni Fili ont mis au point un film de cellules solaires efficace, abordable et polyvalent, capable d'alimenter des appareils électroniques auto-rechargeables, tels que des feux de vélo. Henrik Lindström, chimiste et spécialiste en science technique, et Giovanni Fili, entrepreneur, ont associé leurs compétences complémentaires pour lancer la production de ce matériel imprimé innovant et le commercialiser avec succès.

Le photovoltaïque est l'une des sources d'énergie qui connaissent la plus forte expansion dans le monde et les récentes avancées technologiques dans ce domaine vont bon train. La troisième génération comprend les cellules Grätzel ou cellules solaires à pigment photosensible, plus fines et plus sensibles que la génération précédente. Leur commercialisation a cependant été freinée par les coûts de production, notamment celle des matériaux conducteurs.

Les cellules Grätzel sont généralement composées d'une plaque transparente revêtue d'oxyde d'indium-étain, un matériau conducteur. Sous la plaque se trouve une couche de pigment photosensible, qui absorbe la lumière du soleil et libère des électrons. Lors d'un trajet en avion, Lindström et Fili discutaient de l'aspect prohibitif des coûts des substances telles que l'oxyde d'indium-étain, lorsqu'ils eurent une épiphanie : pourquoi ne pas tout simplement le supprimer ? Les inventeurs esquissèrent immédiatement leur idée sur une serviette en papier, puis commencèrent à mettre au point la solution. Ils déplacèrent la couche conductrice sous la couche de pigment, afin qu'elle ne bloque pas l'absorption des photons, puis remplacèrent l'oxyde d'indium-étain onéreux par un matériau conducteur mis au point par leurs soins. Ce dernier, combiné aux couches de pigment, constitue un film photovoltaïque économique et efficace sur le plan énergétique, capable d'alimenter une série de produits d'intérieur et d'extérieur, améliorant la viabilité commerciale de la technologie.

Du courant au quotidien

Le binôme a commercialisé son invention brevetée, baptisée Powerfoyle®,, par le biais d'Exeger Operations AB®. Extrêmement polyvalent, le film photovoltaïque peut être imprimé en différentes couleurs et fabriqué sous différentes formes ou motifs. Il a tout d'abord été intégré à des casques de vélo équipés de lumières auto-rechargeables, et d'autres utilisations potentielles sont à l'étude. Le dispositif pourrait en effet alimenter des smartphones, des liseuses et des capteurs, ainsi que des installations sur des surfaces telles que des façades, des toits et des fenêtres.

Exeger emploie actuellement 135 personnes et ses activités sont en pleine expansion. L'entreprise lancera la construction d'une usine supplémentaire en 2021, qui, une fois achevée, aura la capacité de produire des millions de mètres carrés de Powerfoyle par an. Giovanni Fili, PDG et fondateur de l'entreprise créée en 2008, est issu du secteur du commerce et de l'administration, tandis qu'Henrik Lindström, directeur technique d'Exeger depuis 2009, possède un doctorat de recherche sur les batteries et les cellules solaires Grätzel. En combinant leurs atouts et leur expertise, les deux inventeurs ont ouvert la voie à des cellules photovoltaïques abordables, flexibles et efficaces.

  • Henrik Lindström (à gauche) et Giovanni Fili

    Henrik Lindström (à gauche) et Giovanni Fili

  • Cellules solaires souples pour dispositifs portables

    Cellules solaires souples pour dispositifs portables

  • Henrik Lindström (à droite) et Giovanni Fili

    Henrik Lindström (à droite) et Giovanni Fili

Quick Navigation