Katalin Karikó (HU/US)

Lauréate du Prix de l’inventeur européen 2022

Katalin Karikó (HU/US)

Vidéo supplémentaire :

Catégorie : Œuvre d'une vie

Secteur : Biotechnology

Société : Université de Pennsylvanie, États-Unis ; BioNTech, Allemagne

Brevets : EP2578685B1, EP2510099B1, EP3112467B1, EP3287525B1

Invention : ARNm modifié pour des vaccins et des thérapies qui sauvent des vies

La biochimiste hongroise Katalin Karikó est parvenue à modifier l'acide ribonucléique messager pour une utilisation sûre dans le corps humain, ouvrant la voie à son utilisation dans les vaccins contre la COVID‑19 et d'autres vaccins, ainsi qu'à des thérapies futures contre le cancer et les maladies cardiaques.

L'acide ribonucléique messager (ARNm) est une molécule qui transmet les instructions de fabrication des protéines de l'ADN d'une cellule à ses machines moléculaires. Dans les années 80, les scientifiques ont découvert que l'injection d'ARNm synthétique dans les cellules pouvait déclencher la production de protéines spécifiques à la demande, avec un énorme potentiel thérapeutique. Mais les progrès ont ralenti dans les années 90 en raison des coûts élevés et d'autres difficultés. La spécialiste en ARN Karikó restait tout de même convaincue que l'ARNm pouvait être utilisé pour créer de nouvelles thérapies. Malgré plusieurs obstacles, dont le scepticisme des universitaires, la rétrogradation au travail et la menace d'expulsion des États-Unis, elle a donc persévéré dans ses recherches.

En 1997 elle réalise une avancée en mettant au point avec son collègue Drew Weissman un vaccin anti-VIH à base d'ARNm. L'ARNm injecté avait provoqué de fortes réactions inflammatoires. Karikó a alors modifié la molécule pour supprimer la réponse inflammatoire indésirable, une étape cruciale qui l'a rendu viable pour une utilisation dans le corps humain. Cette modification a constitué un tournant décisif dans le développement des vaccins et des thérapies à base d'ARNm. Karikó a commencé à travailler en 2013 pour la société allemande BioNTech qui a lancé fin 2020 son vaccin à ARNm contre la COVID-19, le premier vaccin de ce type à être commercialisé.

La prochaine génération de thérapies à ARNm

Après plus de quatre décennies de recherches consacrées à l'ARN, Karikó ne semble pas être prête à s'arrêter. La liste croissante des thérapies à base d'ARNm en cours de développement grâce à son invention comprend des vaccins contre des maladies comme l'influenza et la malaria, ainsi que des traitements contre les troubles métaboliques et immunitaires et les maladies chroniques telles que le cancer et les maladies cardiaques. En plus de son travail à BioNTech, elle occupe un poste de professeur adjoint à l'université de Pennsylvanie et elle espère pouvoir développer encore une trentaine de thérapies à base d'ARN modifié.

  • Katalin Karikó

    Katalin Karikó

  • Modified mRNA for lifesaving vaccines and therapies

    Modified mRNA for lifesaving vaccines and therapies

  • Katalin Karikó

    Katalin Karikó

Quick Navigation