Erin Smith (US)

ère place du Prix des jeunes inventeurs 2022

Erin Smith (US)

Secteur : Medical technology

Société : FacePrint

Objectifs de développement durable des Nations Unies :

  • ODD 3 (Bonne santé et bien-être)
  • ODD 10 (Inégalités réduites)

Invention : L'IA pour une prise en charge plus précoce de patients parkinsoniens

Après avoir vu une vidéo YouTube de Michael J. Fox atteint de la maladie de Parkinson, Erin Smith basée aux États-Unis a développé une application basée sur une intelligence artificielle (IA) qui utilise la vidéo pour détecter la maladie de Parkinson à un stade précoce - une intervention qui peut freiner l'évolution de la maladie.

La mère d'Erin Smith encourage sa fille dès l'enfance à s'intéresser à la science, allant même jusqu'à transformer la cuisine familiale en laboratoire improvisé. Plus tard, la jeune lycéenne d'un tempérament curieux découvre sur YouTube une vidéo du célèbre acteur Michael J. Fox, atteint de la maladie de Parkinson, apparaissant avec une expression faciale figée que l'on appelle « faciès masqué ». Elle s'est alors demandé s'il était possible d'analyser les expressions faciales pour surveiller les changements dans le cerveau. Erin Smith a ensuite appris à coder et commencé à travailler sur ce qui deviendrait plus tard FacePrint, une application basée sur l'intelligence artificielle qui enregistre les expressions faciales et utilise la vision par ordinateur pour détecter avec précision d'infimes indicateurs de la maladie de Parkinson à un stade précoce.

Les algorithmes de vision par ordinateur sont entraînés pour interpréter les données vidéo des expressions faciales de patients parkinsoniens et de personnes en bonne santé. FacePrint peut ainsi détecter la maladie de Parkinson avec une fiabilité de 95 % et peut également saisir et numériser objectivement les changements qui se produisent cinq à dix ans avant le diagnostic classique basé sur les symptômes moteurs. De plus, Erin Smith et son équipe ont mis l'accent sur la création d'un ensemble de données inclusives, permettant la détection précise au travers du genre et de la race. 

Atteindre les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies

Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies

Plus de 10 millions de personnes dans le monde vivent avec cette maladie et le nombre de cas devrait considérablement augmenter en raison du vieillissement de la population. Un diagnostic plus précoce permet un traitement plus rapide et de retarder potentiellement les symptômes les plus graves de la maladie de Parkinson comme les tremblements et la difficulté à marcher. FacePrint contribue par conséquent à l'ODD 3 des Nations Unies (Bonne santé et bien-être) à chaque étape de la vie. Comme l'outil est peu coûteux et pourrait être utilisé à distance par des non-experts, il répond également à l'ODD 10 (Inégalités réduites).

  • Erin Smith

    Erin Smith

  • L’IA pour une prise en charge plus précoce de patients parkinsoniens

    L’IA pour une prise en charge plus précoce de patients parkinsoniens

  • Erin Smith

    Erin Smith

Quick Navigation