Le vol spatial, source d'inspiration pour l'innovation

Charlie Duke, astronaute du programme Apollo, et le Professeur Wolfgang M. Heckl, directeur général du Deutsches Museum



Premiers pas sur la lune, astronautes et inventions en vedette au Deutsches Museum

4 juin 2019

Dans le cadre de sa coopération avec le Deutsches Museum, l'Office européen des brevets a apporté son soutien à la manifestation organisée par le musée munichois à l'occasion du cinquantième anniversaire du premier alunissage.

Le 1er juin, le directeur général du Deutsches Museum, le Professeur Wolfgang M. Heckl, a tenu une manifestation revenant sur ce moment clé de l'histoire du vol spatial. Outre une simulation en réalité virtuelle de l'alunissage de la mission Apollo 11, les participants ont pu assister à un débat entre l'astronaute Charlie Duke (mission Apollo 16), l'astronaute Ulrich Walter et le ministre-président du Land de Bavière, Markus Söder. À cette occasion, Charlie Duke a encouragé les jeunes générations présentes dans le public à poursuivre leurs rêves : "Je continue de parler de mes voyages dans l'espace, car je pense qu'il est important d'inspirer la prochaine génération. Si je parviens à encourager ne serait-ce qu'une personne, aujourd'hui présente, à poursuivre ses rêves dans ce domaine, alors cela aura valu la peine."

Dans le hall du musée, l'Office européen des brevets a projeté des vidéos sur de grands inventeurs européens, dont les innovations ont contribué à la technologie spatiale :

  • Au sein d'une équipe européenne d'inventeurs, le professeur Günter Hein a rendu possible, dans le cadre du projet Galileo, la transmission sans interférence des signaux radio depuis l'espace. Véritable révolution pour la navigation par satellite, cette invention a valu à l'équipe en question d'être récompensée par le Prix de l'inventeur européen 2017. 
  • D'autres inventions du domaine spatial ont également trouvé une application domestique, comme la douche "spatiale" de Mehrdad Mahdjoubi, qui, grâce à son circuit hydraulique fermé, consomme 90 % moins d'eau et 80 % moins d'énergie qu'une douche classique.
  • C'est en particulier grâce au programme Apollo et à l'alunissage que la NASA a développé les technologies numériques de traitement d'images pour l'exploration de la surface de la Lune. À partir de ces technologies, le Professeur Jens Frahm a mis au point le procédé d'imagerie FLASH, qui a donné naissance au procédé aujourd'hui courant d'imagerie par résonance magnétique (IRM), l’un des outils de diagnostic médical les plus souvent utilisés au monde. En 2018, Jens Frahm a lui aussi été récompensé pour cette invention par le Prix de l'inventeur européen.

Pour en savoir plus sur les inventeurs dans le domaine de la technologie spatiale, veuillez consulter les liens suivants :

Quick Navigation