Breveticularités

31 janvier 2022

Patent Translate : une réussite grâce à nos utilisateurs et à nos partenaires


Lancé en 2013, le service de traduction automatique Patent Translate fait désormais partie intégrante de notre gamme de produits d'information brevets. Avec 20 000 requêtes d'utilisateurs par jour en moyenne, il continue d'être une source d'information précieuse, permettant d'expliquer à nos utilisateurs, dans leur langue ou dans une langue qu'ils comprennent, les technologies à l'origine des demandes de brevet.

Aujourd'hui, les traductions réalisées par Patent Translate ont atteint un haut niveau de qualité. En 2015 déjà, ce service pouvait fournir des traductions vers et à partir de 32 langues, c'est-à-dire à partir de toutes les langues officielles des États membres de l'OEB vers l'anglais, l'allemand et le français et inversement, et à partir du chinois, du japonais, du coréen et du russe vers l'anglais, donnant accès à un énorme volume de publications dans ces langues. Un an plus tard, avec l'arrivée de la traduction automatique de masse, il est devenu possible de traduire une vaste collection de documents issus de familles de brevets ne contenant aucun brevet en langue anglaise. À partir de là, les utilisateurs ont pu effectuer des recherches dans Espacenet avec des mots-clés anglais dans le texte intégral de documents non rédigés en anglais, notamment de publications chinoises, japonaises, coréennes et russes.

Le passage à la traduction automatique neuronale en 2017 a marqué un nouveau jalon, plus proche encore de la traduction humaine selon les experts. Dans les faits, le taux d'erreurs a diminué de 50% par rapport au système syntaxique d'avant. Apportant une meilleure qualité et une plus grande fluidité, ces nouveaux systèmes ont donné lieu à la retraduction d'anciennes collections de l'OEB. À la mi-2020, le texte intégral de 46 millions de brevets au total avait été traduit. Depuis, des traductions de masse de nouvelles données sont réalisées chaque jour.

Petite anecdote à propos de Patent Translate et de briques volantes


Ces dix dernières années, la qualité de la traduction automatique a fait des progrès spectaculaires. Vous souvenez-vous encore de vos premières traductions automatiques ? Nous avons trouvé une traduction littérale assez drôle, datant des débuts de Patent Translate. Il s'agit d'une traduction automatique de l'anglais vers le grec où le terme "pick-up device" a été traduit en grec comme étant un dispositif pour faire décoller et envoler les briques.

Pendant qu'il effectuait des recherches dans Espacenet sur un dispositif de levage de briques, un utilisateur grec est tombé sur la demande EP0238191A1. Passant à la version grecque via Patent Translate, il fut assez alarmé de découvrir qu'en grec, les briques décollaient pour s'envoler ! Nous sommes très reconnaissants à cet utilisateur de nous avoir signalé l'erreur. La traduction fut immédiatement corrigée. Au lieu de décoller, les briques restent désormais solidement au sol et le dispositif en question les soulève en toute sécurité pour les transporter, comme le veut l'invention.


Patent Translate keyvisual

Figure 1. EP0238191 dans Patent Translate (cliquez pour agrandir)

Aujourd'hui, avec toutes les améliorations apportées à la qualité de la traduction automatique, des exemples comme celui-ci sont difficiles à trouver. C'est presque dommage mais cela montre à quel point Patent Translate est désormais fiable pour faire tomber les barrières linguistiques dans la recherche de brevets.

Pour conclure, nous tenons à exprimer TOUS NOS REMERCIEMENTS aux nombreux utilisateurs de Patent Translate, et en particulier à toutes les personnes qui ont œuvré pour que Patent Translate devienne une source d'information de confiance.

Pour plus d'informations

Quick Navigation