Breveticularités

Solution du défi précédent

Brevet US3171683A, intitulé "Windscreen assembly for motor vehicles and the like" (Élément de pare-brise pour automobiles et équivalents), délivré en 1965. Ce brevet a près de 60 ans et il n'a jamais été utilisé pour la production automobile de série. À ce jour, seul un petit nombre de modèles exclusifs en sont équipés.

Comment faire des œufs inversés à la japonaise ?

Les inventions sont avant tout des solutions techniques à des problèmes. Pour les protéger, les inventeurs peuvent choisir de déposer des demandes de brevet. Puisque toutes les demandes de brevet doivent être publiées, pourquoi ne pas procéder à l'inverse, c'est-à-dire rechercher la solution technique dans une base de données de brevet car peut-être celle-ci existe-t-elle déjà ?

Certains problèmes peuvent être moins évidents ou urgents mais susciter néanmoins la curiosité. La cuisine japonaise est populaire en Europe depuis quelque temps et beaucoup de gens semblent savoir qu'elle ne se limite pas aux sushis. Mais ce que certains ne savent peut-être pas, c'est que depuis longtemps les Japonais aiment trouver des solutions pour fabriquer des aliments inhabituels.

Regardez par exemple ces œufs inversés, avec le jaune à l'extérieur et le blanc à l'intérieur.

Japanese eggs Keyvisual one
Fig. 1 - Œufs inversés (Kimigaeshi tamago). Source : Centre conjoint d'assistance sur les données ouvertes en littérature ROIS-DS (recettes de cuisine de l'ère Edo)


L'une des méthodes de fabrication de ces œufs a été publiée il y a 230 ans, pendant l'ère Edo (1603-1868), comme indiqué dans le livre de cuisine populaire intitulé "Trésor caché de dix mille recettes".

Japanese eggs Keyvisual two
Fig. 2 - Trésor caché de dix mille recettes (Manbo ryori himitsubako, 1785). Source : Centre conjoint d'assistance sur les données ouvertes en littérature ROIS-DS : Jeu de données sur les Classiques japonais.


La recette figurant dans ce livre n'est peut-être pas la plus simple

"Prenez un œuf qui a été couvé pendant trois jours. Faites un petit trou sur le côté. Quand il y a un peu d'air dans l'œuf, conservez-le pendant trois jours dans du miso…".

Quand ce livre de cuisine a été découvert, les Japonais étaient bien décidés à trouver comment fabriquer les œufs inversés, des images de ces œufs circulant partout sur Internet. Pensez-vous qu'il existe des demandes de brevet sur une technique permettant de fabriquer ces œufs ?

La réponse est oui, bien sûr. Il existe différentes demandes de brevet décrivant différentes méthodes de fabrication des œufs inversés.

Regardez celle-ci :

Japanese eggs Keyvisual three
Fig. 3 - Abrégé et dessin représentatif, JP-B 2988880, source : outil de recherche J-Plat Pat de l'Office japonais des brevets


La solution proposée (demande déposée en 1996 et brevet délivré en 1999 sous le numéro 2988880) est assez différente de celle figurant dans le livre de cuisine de l'ère Edo. Ici un appareil fait tourner l'œuf pour que le jaune, plus lourd que le blanc, se dirige vers la coquille et que le blanc, plus léger, se déplace vers le centre.

Ce brevet n'a eu cependant qu'une courte durée de vie : en 2002, trois ans seulement après sa délivrance, il a été jugé retiré car les taxes annuelles n'étaient plus payées (voir Fig. 4). L'invention n'était sans doute plus utile à son titulaire ou tout simplement celui-ci ne voulait pas mettre tous ses œufs dans le même panier…

Japanese eggs Keyvisual four
Fig. 4 - Informations sur la situation juridique du brevet dans l'outil de recherche J-Plat Pat de l'Office japonais des brevets (cliquez sur "Details" et ensuite sur l'onglet "Registration Information").

Pour plus d'informations :

Pages du site Internet de l'OEB sur l'information brevets asiatique : série de guides de recherche pas à pas sur l'outil de recherche J-Plat Pat

Quick Navigation