Contact

european-inventor@epo.org

Tel: +49 (0)89 2399 1830

Fax: +49 (0)89 2399 1835

Autres inventeurs nominés dans cette catégorie

Martin Schadt (Switzerland)
Technologie LCD

Yves Jongen (Belgium)
Flux de protons pour traitement du cancer

 

Couverture médiatique

Sophie Wilson

Les Echos sur Sophie Wilson
Sophie Wilson, mère des cerveaux des téléphones intelligents modernes


Votre inventeur favori n'a pas encore été primé ?

Nominate your favorite inventor
  • Nominez un inventeur pour le Prix de l'inventeur européen 2015
 

Ensemble de la carrière : Sophie Wilson

Sophie Wilson

Processeurs ARM : les cerveaux des téléphones intelligents modernes

Inventeur

Sophie Wilson

Invention

Le processeur ARM a transformé le calcul électronique, en particulier dans des terminaux mobiles tels que les téléphones intelligents, en autorisant une vitesse de traitement maximale et une gestion simplifiée des tâches avec une faible consommation d’énergie.

Numéro de brevet

EP 1206737 B1

Pays

Royaume-Uni

Société

Acorn Computers Ltd.

Secteur

technologies informatiques

L’invention en un coup d’œil

ARM processor Avant l'invention de la puce ARM, les microprocesseurs mobilisaient un grand nombre d’instructions complexes pour réaliser des tâches. Non seulement cela rendait la gestion des tâches difficile, mais cela nécessitait également 135 000 transistors par processeur ; par conséquent, les puces électroniques consommaient de grandes quantités d’énergie.

Wilson a fait appel à un concept appelé calcul à jeu d’instructions réduit ou RISC, développé à cette époque par IBM. Elle a totalement réécrit le jeu d’instructions d’exploitation de sa nouvelle puce, réduisant le nombre et la complexité des instructions nécessaires pour la faire fonctionner. Cette simplification lui a permis de limiter le nombre de transistors sur chaque puce à environ 25 000. Cela a considérablement diminué la consommation d’énergie, et les évolutions de la puce initiale de Wilson alimentent désormais presque tous les téléphones intelligents modernes et un grand nombre d’autres appareils électroniques.

Bénéfices pour la société

Présentes dans 95 % des téléphones intelligents dans le monde et dans une grande proportion de nombreux autres appareils électroniques, les puces ARM maximisent les performances de ces appareils, et minimisent simultanément la puissance nécessaire pour les faire fonctionner. Résultat, des performances élevées et constantes, une batterie à longue durée de vie, et des coûts de fonctionnement inférieurs.

Avantages économiques

Environ 5 milliards de puces ARM sont vendues chaque année, et ce chiffre devrait sensiblement augmenter, car le nouveau système d’exploitation Windows 8 de Microsoft – conçu pour être utilisé avec des appareils portables ainsi que des ordinateurs de bureau basés sur la technologie ARM – gagne en popularité sur le marché des ordinateurs personnels. A ce jour, les profits générés par le processeur ARM de Sophie Wilson dépassent les 30 milliards de dollars.

En savoir plus sur la carrière de Sophie Wilson

Quick Navigation