Contact

european-inventor@epo.org

Tel: +49 (0)89 2399 1830

Fax: +49 (0)89 2399 1835

Autres inventeurs nominés dans cette catégorie

Artur Fischer

Artur Fischer (DE)
Cheville composite, flash synchronisé, et autres

Wieslaw Nowinski

Wieslaw L. Nowinski (PL)
Neuro-imagerie 3D haute résolution

 

Ingeborg Hochmair, Erwin Hochmair (Autriche)

Finalistes du Prix de l’inventeur européen 2014

Ingeborg Hochmair, Erwin Hochmair (Austria)

Catégorie : Œuvre d’une vie

Secteur : technologies médicales

Société : MED-EL

Numéro de brevet : EP0076069

Invention : Implant cochléaire

Pour comprendre la parole, il ne suffit pas de l'entendre – l'auditeur reçoit aussi des informations grâce à l'inflexion ou au ton de la voix de la personne qui parle. Grâce à l'invention d'Ingeborg et Erwin Hochmair, l'implant cochléaire multicanal, des hommes et des femmes dans le monde entier peuvent comprendre la parole clairement au lieu de n'entendre que des sons étouffés.

Cochlear implant to restore hearing

L'invention de ce couple marié inclut deux composants : un processeur externe qui convertit les sons en signaux électriques et un implant interne qui transmet ces informations au cerveau. L'implant lui-même comprend un ordinateur qui reçoit les informations provenant du processeur et des électrodes qui ont une forme unique et transmettent ces informations.

À la différence des implants cochléaires monocanal qui ne permettaient au patient que de discerner de vagues sons, l'implant multicanal des Hochmair permet aux sujets atteints de surdité profonde ou sévèrement malentendants de retrouver totalement l'audition, depuis 1980. Il reste le seul appareil à avoir jamais réussi à remplacer un organe sensoriel.


Impact social

La perte d'audition est l'un des six principaux responsables du fardeau global des maladies d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'implant multicanal transmet toutes sortes d'informations sonores avec précision et permet à des centaines de milliers d'hommes et de femmes malentendants de comprendre la parole sans devoir lire sur les lèvres ni recourir à des stimuli visuels comme les gestes.

Impact économique

MED-EL, basé à Innsbruck, en Autriche, est le deuxième producteur d'implants cochléaires au monde. Au mois de décembre 2010, 219 000 sujets avaient reçu des implants cochléaires de MED-EL, ce qui souligne son rôle important dans un marché en pleine croissance.

Les implants cochléaires représentent le principal segment du marché global des implants auditifs et ont généré plus de 80 % des profits mondiaux sur ce marché en 2010. Le marché mondial des implants cochléaires devrait atteindre 1,7 milliards d'euros en 2017, avec un taux de croissance annuel de 14 %. Le marché devrait être stimulé par l'incidence croissance de la perte d'audition, la base de patients potentiels en augmentation rapide sur des marchés émergents tels que la Chine et l'Inde et par les progrès technologiques réalisés dans le domaine des implants cochléaires.

  • bild1 (JPG)

    Erwin Hochmair, Ingeborg Hochmair

  • bild2 (JPG)

    Ingeborg Hochmair, Erwin Hochmair

  • bild3 (JPG)

    Implant cochléaire

  • bild4 (JPG)

    Ingeborg Hochmair, Erwin Hochmair

  • bild5 (JPG)
  • bild6 (JPG)

Mode d'action

Dans les implants cochléaires, un microphone absorbe le son et le transmet à un mini-ordinateur externe qui traite les informations. Il y est converti en information numérique qui peut être transmise à la partie du système qui a été implantée lors d'une opération chirurgicale. L'implant crée des signaux électriques à partir de ces informations et transmet les signaux via la cochlée, la partie de l'oreille interne dont le rôle est le traitement du son.

L'implant multicanal des Hochmair utilise des électrodes pour stimuler le nerf auditif en pas moins de huit endroits différents. Il est à noter que les électrodes mises au point par le couple sont nettement plus longues que celles des autres implants et peuvent donc être insérées très loin à l'intérieur de l'oreille. Grâce à leur forme en spirale, ces fils sont installés en douceur à l'intérieur de la cochlée sans toucher les nerfs.

Inventeurs

Ingeborg and Erwin Hochmair met at the Vienna University of Technology in 1975 and began developing the world’s first micro-electronic multi-channel cochlear implant together. Only two years later, their first device could be implanted in a patient and in 1980 their invention was completed.In 1990, the couple co-founded the company MED-EL, which Ingeborg still manages as CEO, while Erwin has been a professor for applied physics and micro-engineering at the University of Innsbruck since 1985. The Hochmairs are the first married couple to be nominated to a joint European Inventor Award.

Le saviez-vous ?

Jusqu'à trois enfants sur cent naissent malentendants - un chiffre qui varie selon la région du globe dans laquelle on se trouve. Dans la plupart des cas, le nerf auditif est intact : ce sont les cellules auditives, qui traduisent les vibrations sonores en signaux électriques, qui sont soit absentes soit endommagées. L'implant cochléaire des Hochmair permet d'envoyer directement les informations sonores au cerveau directement, en court-circuitant la cochlée endommagée.

Quick Navigation