Quick Navigation

Directives relatives à l'examen pratiqué

 
 

4.3 Suspension des délais

La suspension de la procédure entraîne celle des délais qui courent, à l'exception des délais prévus pour le paiement des taxes annuelles. La partie du délai non encore expirée commence à courir à la date de la reprise de la procédure ; toutefois, le délai restant à courir après la reprise de la procédure ne doit pas être inférieur à deux mois.

Exemple : le délai de trois mois prévu par la règle 82(2) a commencé à courir le 4 janvier 20062012 ; la suspension de la procédure est intervenue le 24 janvier 20062012 et la poursuite de cette procédure le 26 septembre 20062012. Il reste encore 11 jours (24 janvier au 3 février) du premier mois (qui se termine le 3 février 20062012). Le délai total restant à courir est donc de 11 jours et 2 mois.

Le délai expire le 6 décembre 20062012.