https://www.epo.org/fr/node/proof-work

Proof of Work

Anna Ridler (UK)

Le contexte:

Vous êtes-vous jamais demandé d’où venaient les ensembles de données qui alimentent l’intelligence artificielle ? Découvrez l’interaction complexe qui s’instaure entre systèmes de classification de données et systèmes de biais dans les processus automatisés ! Les coquillages sont des ensembles de données concrets prélevés dans la Tamise ; à ce titre, ils symbolisent la nature physique au milieu d’un paysage numérique et incitent à contempler le changement, les flux et interdépendances qui relient monde humain et monde naturel. L’œuvre vidéo documente le processus laborieux de création de ces ensembles de données. L’attention portée à la signification profonde d’un objet individuel tourne à la réflexion sur le monde qui évolue autour de nous.

L’œuvre :  

Pour un artiste, la fabrication et la monstration font partie intégrante de la création. Proof of Work met en évidence le travail effectué pour réunir l’ensemble de données pour le NFT (jeton non fongible) The Shell Record, et la manière dont cet ensemble de données a ensuite été lu par une machine afin de créer des coquillages synthétiques. Pour constituer l’ensemble de données, il a fallu plusieurs mois de repérage et de collecte de coquillages en plusieurs emplacements le long de la Tamise, l’un des plus vastes sites archéologiques à ciel ouvert au monde. C’est toute l’histoire du cours d’eau qui se lit dans les coquillages trouvés le long de ses rives.

On trouve de nombreuses coquilles d’huîtres, alors même que les huîtres ont cessé de vivre dans la Tamise, en partie à cause de la pollution. Elles étaient pourtant encore prévalentes sous les règnes de Victoria et de George V, et même du temps des Romains, sans compter avant. Entre temps, de nouvelles variétés de coquillages ont été importées au gré des diverses vagues de mondialisation et le long des nouvelles routes maritimes. Les chercheurs observent que les coquilles d’organismes qui ont peuplé le cours d’eau depuis l’ère glacière se font rares depuis l’arrivée de nouvelles espèces invasives. Un jour, ces espèces se seront fossilisées à leur tour et témoigneront de l’Anthropocène.

Biographie de l’artiste :

Anna Ridler (UK) est une artiste et chercheure fascinée par les technologies qui aident à comprendre le monde, notamment dans le domaine du mesurage, de la quantification et de la nature. Les ensembles de données lui servent à construire des récits sans équivalent. Ses œuvres ont été exposées dans les institutions de nombreux pays, parmi lesquelles le Barbican Centre, le Centre Pompidou, le HEK Basel, The Photographers' Gallery, le ZKM Karlsruhe, Ars Electronica et le Victoria and Albert Museum.