https://www.epo.org/fr/node/materiallab

MaterialLab

Ars Electronica, avec des projets de Youyang Song (CN/DE); Milena Stavrić (AT), Julian Jauk (AT), Hana Vašatko (AT) et Lukas Gosch (AT); Naifactory Lab (ES); Diana Scherer (DE/NL).

Le contexte:

Le projet porte sur le rôle de matériaux de la prochaine génération qui seront la base pour de nouveaux modes de production et de consommation. Des procédés de fabrication industrielle plus durables et socialement responsables sont une priorité absolue, d’autant que la pénurie des matériaux et les conditions de travail déplorables persistent. Par ailleurs, au lieu de perpétuer leur dépendance des produits manufacturés, il faudrait donner aux gens les moyens de produire davantage par eux-mêmes.

L’œuvre :

Aujourd’hui, la recherche en science des matériaux porte sur les fibres synthétiques intelligentes qui s’adaptent aux conditions changeantes, tout en promouvant des normes écologiques et une économie circulaire. Cela pourrait sonner la fin de la culture de l’« extraire-fabriquer-jeter » qui est un des piliers de notre ordre social.

Les déchets deviendraient alors une source précieuse pour une nouvelle génération de matériaux. La réduction des déchets, l’allongement de la durée de vie et la valorisation des matériaux jetteraient les bases pour une gestion plus efficace des ressources. L’innovation conduirait à la redécouverte, à la réutilisation et au recyclage de matériaux courants. De plus, le projet souligne l’importance d’une science citoyenne et de la participation communautaire, de même que d’une approche collaborative qui encourage l’engagement et la prise de conscience.

Vous découvrirez sur les rayons du MaterialLab des échantillons de matériaux novateurs ; quant au documentaire vidéo, il permet une compréhension plus approfondie. Sollicitez tous vos sens et faites-vous une idée de ce que l’avenir nous réserve.

PEELSPHERE

Youyang Song (CN/DE)

PEELSPHERE procure une deuxième vie aux déchets alimentaires tels que les pelures de banane ou d’orange en les transformant en un matériau entièrement biodégradable et réellement circulaire, composé de restes de fruits et d’algues, au moyen d’une technique avancée d’ingénierie des matériaux. Le résultat est esthétiquement plaisant et se prête à de multiples usages ; il se veut une alternative au cuir animal et synthétique.

Biographie de l’artiste

Youyang Song (CN/DE) est un designer textile basé à Berlin qui s’attache à mettre au point un écosystème viable fait de produits biodégradables. Décidé à favoriser une approche écologique avec zéro déchets, Song s’emploie à créer un modèle d’affaires viable et conscient des enjeux de l’environnement.

Reolivar (Earth/Air)

Naifactory Lab (ES)

Reolivar est un biomatériau organique, compostable et réutilisable, fait de noyaux d’olives et de liants naturels.
Reolivar Earth présente un aspect ligneux et une texture céramique. Il peut être versé dans des moules pour produire des pièces complexes sans laisser de déchets.
Reolivar Air est plus léger et translucide et ressemble à du plastique. Ce matériau peut être produit de manière à répondre à des besoins variables en termes de rigidité, de flexibilité et de couleur.

Biographie de l’artiste

Joseán Vilar (ES) et Silvana Catazine (BR) sont les cofondateurs de Naifactory Lab, un atelier de création transdisciplinaire qui se spécialise dans des stratégies d’ecodesign et des solutions durables contribuant à la promotion de l’économie circulaire dans les industries créatives.

Interwoven

Diana Scherer (DE/NL)

In her ongoing research project Interwoven, Diana Scherer cultivates plant roots to grow into intricate structures as the basis for 3D textiles. Once the roots have been trained to assume a certain form, she removes them from the soil and trims away the plant stems. Although the pieces produced are not yet wearable, they fuel hopes for a more sustainable future of fashion.

Biographie de l’artist

Dans son projet de recherche en cours Interwoven, Diana Scherer (DE/NL) fait pousser des racines de végétaux capables d’adopter des structures complexes servant de base pour des textiles 3D. Une fois que les racines ont appris à prendre une certaine forme, elle les déterre et coupe les tiges. Bien que les pièces produites ne puissent pas encore être portées, elles entretiennent l’espoir que la mode évoluera vers un avenir plus durable.

MyCera

Milena Stavrić (AT), Julian Jauk (AT), Hana Vašatko (AT) et Lukas Gosch (AT)

MyCera est un matériau de construction durable composé d’argile, de sciure et de mycélium. L’impression 3D permet de le transformer dans des corps complexes, légers, ressemblant à des briques, comportant des espaces creux qui seront remplis d’un mélange de substrat organique et de la partie végétative des champignons, le mycélium.

Biographie des artistes

Milena Stavrić (AT), Julian Jauk (AT), Hana Vašatko (AT) et Lukas Gosch (AT) forment un groupe interdisciplinaire de chercheurs de l’Institut d’architecture et des médias de l’Université de Graz, Autriche.

Felix

Milena Stavrić (AT), Julian Jauk (AT), Hana Vašatko (AT) and Lukas Gosch (AT)

Felix est un module utilisable à la fois en tant qu’élément autonome, et pour être empilé et former une colonne ou un pilier. Il peut alors entrer dans la création de nouveaux espaces tout en conservant une un aspect visuel propre. De plus, sa structure tubulaire peut être remplie d’un substrat inoculé avec du mycélium. Le matériau vivant fait office de liant. Les modules empilés se trouvent solidarisés pour constituer une pièce d’un seul tenant. 

Biographie des artistes

Milena Stavrić (AT), Julian Jauk (AT), Hana Vašatko (AT) et Lukas Gosch (AT) forment un groupe interdisciplinaire de chercheurs de l’Institute d’architecture et des médias de l’Université de Graz, Autriche