https://www.epo.org/fr/node/biotech-inventors

Les inventeurs dans le domaine des biotechnologies

Dernière mise à jour : 2.11.2022 

Finalists from the European Inventor Award

Le domaine de la biotechnologie a produit de nombreuses technologies pionnières. Depuis 2006, des douzaines d’inventeurs dans ce domaine été mis l’honneur à travers le Prix de l’inventeur européen décerné annuellement par l’OEB. Rencontrez une sélection de ces brillants scientifiques dont le génie et la vision ont rendu le monde plus sûr, plus sain et plus durable.

Thomas Tuschl

La méthode révolutionnaire de Thomas Tuschl, qui consiste à « inactiver » des gènes humains, est devenue un outil essentiel pour mettre au point de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement de maladies allant de l’hémophilie à l’hypercholestérolémie. Le biochimiste a réussi à adapter une technique de neutralisation des gènes connue sous le nom d’interférence ARN pour l’utiliser dans des cellules humaines.

En savoir plus

Luke Alphey

Ce scientifique britannique a mis au point un moustique génétiquement modifié qui, une fois relâché dans la nature, s’accouple avec des moustiques femelles pour engendrer une progéniture stérile. Ceci permet de réduire de plus de 90 % les populations de moustiques porteurs de la maladie et contribue à éradiquer des maladies telles que la dengue, la fièvre jaune et la virose zika.

En savoir plus

Laura van 't Veer

Laura van ’t Veer est l’inventrice d’un test génétique pour le cancer du sein. Il détermine, à partir de tissus extraits de la tumeur, le risque de rechute sur une période de 10 ans, ce qui permet de faire une distinction entre les patientes à haut risque, pour lesquelles une chimiothérapie est véritablement nécessaire, et les patientes à faible risque, qui seront épargnées par le cancer sans avoir à subir de traitements chimiques toxiques.

En savoir plus

Hans Clevers

Ouvrant la voie à une nouvelle ère pour la médecine et le développement de médicaments personnalisés, le généticien moléculaire néerlandais Hans Clevers et les équipes de l’Institut Hubrecht et du Centre médical universitaire d’Utrecht ont été les pionniers de ce que l’on appelle les « organoïdes ». De « minis organes » (notamment des foies, des poumons et des intestins) sont développés à partir de cellules souches des patients et permettent aux médecins de tester les effets spécifiques des médicaments en toute sécurité, hors du corps humain.

En savoir plus

Thomas Scheibel

Thomas Scheibel a longtemps admiré la solidité de la soie produites par les araignées. Son procédé fait appel à des méthodes de bio-ingénierie avancées afin de produire à l’échelle industrielle l’un des matériaux les plus résistants que l’on trouve dans la nature. Sa soie d’araignée synthétique est fabriquée par des bactéries et aucun arachnide n’est impliqué !

En savoir plus

Katalin Karikó

La biochimiste Katalin Karikó a mis au point un moyen de modifier l’acide ribonucléique messager (ARNm) pour qu’il puisse être utilisé en toute sécurité dans le corps humain.

En savoir plus