Actualités

Information sur des expositions/projets/bourses d'études/prix actuels des artistes de la collection:

Exposition Major green art à la Muffathalle

feuerstein

Des travaux de l'artiste Thomas Feuerstein, dont les œuvres sont également présentes dans la collection d'art de l'OEB, parmi les pièces maîtresses.

Qu'est-ce qui est vert ? Le biodiesel est-il réellement vert? Les algues sont-elles un super-aliment ou au contraire un parasite nuisible à l'environnement ? Ou les deux ? Autant de questions auxquelles tente de répondre l'exposition gREen : Sampling Colour – Measuring Colour, que vous pouvez visiter à la Muffathalle du 7 au 16 septembre.

Les pièces maîtresses de cette exposition : des installations biotechniques monumentales, des portraits parfumés d'arbres et des expériences avec des pigments historiques, réalisés par Agnes Meyer-Brandis, Adam Brown et Thomas Feuerstein. Les travaux de Feuerstein sur les systèmes de classification sont également présents dans la collection d'art de l'OEB et vous pouvez visiter son studio grâce au film Explorer l'art à l'OEB.

En mettant au premier plan les tensions complexes entre art, nature et science, l'exposition de la Muffathalle de Munich donne matière à réflexion sur l'action climatique. Les artistes vont loin dans le symbolisme ambivalent de la couleur verte, avec toutes ses contradictions et tous ses paradoxes.

La notion de "vert" est-elle peut-être si importante pour nous parce qu'elle est le lieu de passage entre le naturel et l'artificiel, le sain et le toxique, l'objet de nos espoirs et ce que nous avons perdu ?

Jeppe Hein au Lenbachhaus de Munich :
Space in Action / Action in Space

On peut actuellement voir Jeppe Hein, présent dans la collection d'art de l'OEB avec la fontaine Blomsten (2004), dans une exposition du Lenbachhaus de Munich. Son installation aquatique interactive Action in Space / Space in Action invite le visiteur à interagir avec l'œuvre, à entrer dans la fontaine, à la vivre comme un espace ou comme un terrain de jeu.

Alicja Kwade au Kunstraum Konrad, Autriche

On peut voir actuellement des travaux d‘Alicja Kwade dans l‘exposition A secret show for a secret person in Ireland au Kunstraum Konrad en Basse-Autriche. L'exposition porte sur le degré de réalité de ce que nous voyons, de ce que nous entendons et percevons. Les travaux de l'artiste intitulés Stand by qui figurent dans la collection de l'OEB révèlent des préoccupations similaires : Alicja Kwade approfondit la nature des choses ; elle s'interroge sur le visible et sur l'invisible, ou encore sur les valeurs convenues qui sous-tendent l'apparence des choses.

« En visite à l’Office des trésors » – un reportage sur la collection d’art de l’OEB dans la Süddeutsche Zeitung, signé Evelyn Vogel

Des origines à nos jours : l'article de la Süddeutsche Zeitung présente la collection d'art de l'Office européen des brevets, riche de quelque mille œuvres provenant de dizaines de pays différents. Evelyn Vogel commente quelques propositions artistiques significatives et définit l'orientation thématique et programmatique de la collection.

Olafur Eliasson à la Fondation Beyeler, en Suisse

Depuis plus de 25 ans, l'artiste danois Olafur Eliasson explore des questions de perception, de mouvement et d'expérience corporelle. Il est présent dans la collection de l'OEB avec Pedestrian vibes study (2005, photogravure, papier). Dans cette œuvre aux tracés abstraits, l'artiste a enregistré la trace de ses propres mouvements exécutés sur des airs de musiques de styles différents.

Son dernier travail en date, une installation intitulée Life, se visite actuellement à la Fondation Beyeler, en Suisse. L'exposition réserve une surprise : plusieurs salles du musées sont inondées. L'artiste en a fait retirer les baies vitrées, ainsi que les œuvres qui y sont habituellement exposées, dont certaines dues à van Gogh, Monet et Picasso, pour y laisser pénétrer l'eau de l'étang adjacent. L'exposition se visite nuit et jour ; les visiteurs cheminent dans cet environnement d'eaux vertes sur des passerelles en bois et s'émerveillent devant les nénuphars et autres plantes aquatiques. Eliasson ouvre le musée à la nature et aux humains. En estompant les limites entre musée et œuvre d'art, il nous propose de ralentir notre pas.

Le Kunst Museum Winterthur, en Suisse, expose des œuvres de Roman Signer et d’Alicja Kwade

L'exposition « Moment.Monument » actuellement présentée au Kunst Museum Winterthur comporte des œuvres de deux artistes de la collection de l'OEB, Roman Signer et Alicja Kwade. L'artiste suisse Roman Signer, spécialiste de l'installation et de l'art conceptuel, a participé à des éditions de la Documenta de Kassel et de la Biennale de Venise. Avec Paddle (2009, bois, métal), de la collection de l'OEB, Signer réalise une installation expansive dédiée à l'espace et au passage du temps. La dimension temporelle de son travail devient une métaphore du changement et du développement. Dans son travail intitulé Stand by (2002, C-print), Alicja Kwade fait intervenir des appareils électroniques en mode standby pour explorer le basculement du visible dans l'invisible et vice versa, en mettant à contribution diverses théories de la connaissance.

L'exposition du Musée de Winterthur traite d'aspects de la sculpture contemporaine et s'interroge sur la mission de la sculpture : doit-elle être un monument permanent ou centrée sur l'instant ? Depuis les années 60 notamment, les artistes réalisent des œuvres plastiques en rupture avec la notion traditionnelle qui veut que l'œuvre d'art soit un monument permanent, pour privilégier des approches davantage processuelles. Dans cet entre-deux entre permanence et éphémère, des artistes tels que Roman Signer et Alicia Kwade se préoccupent de stratégies de la narration et de la mémoire qui ouvrent l'art sur le monde.

Quand l'art rencontre la technologie : collection de l'OEB

Art@Five

Dans Art@Five, Annemieke Reedijk (Directrice principale Opérations, HBC (Santé, biotechnologies et chimie), OEB) discute avec Julian Nida-Rümelin, professeur de philosophie à l'Université Louis-et-Maximilien (LMU) de Munich et ancien ministre allemand de la culture, de la relation entre science/technologie et art/créativité. Ce tout premier échange de vues numérique consacré à l'art à l'OEB est animé par l'historienne d'art Lisa Zeitz, rédactrice en chef du magazine d'art Weltkunst de Die Zeit.

Un nouveau film : « Explorer l’art à l’Office européen des brevets »

New film `Exploring art at the EPO`

Le film « Explorer l’art à l’Office européen des brevets » apporte un éclairage riche en informations sur la naissance et l’essor de la collection d'art contemporain de l'OEB. À l'occasion du 40e anniversaire de la collection, il souligne la dimension sociale de l'art sur le lieu de travail, ainsi que la valeur ajoutée que l’art apporte à l'environnement de travail dans une institution publique à la pointe de la société de la connaissance du XXIe siècle. Tourné en 2020 dans quatre pays, le film présente plus de 50 chefs-d'œuvre de la collection, fait entrer le spectateur dans l’atelier de six artistes et lui fait rencontrer l'architecte du siège de l'OEB à Munich, où la collection d'art a pris son départ.

La plus grande exposition de Munich

Munich comme une grande exposition d'art en plein air : comme les galeries et les musées ont longtemps été fermés en raison de la pandémie, l'attention se tourne de plus en plus vers les œuvres d'art exposées dans les espaces publics. Franz Kotteder, rédacteur en chef de la Süddeutsche Zeitung, commence sa promenade artistique à Munich par une sélection d'œuvres d'art dans les espaces publics provenant de la collection de l'OEB.

In memoriam Hans Staudacher (1923-2021)

Le peintre autrichien Hans Staudacher est décédé à Vienne à l’âge avancé de 98 ans. Il est surtout connu comme représentant important de l’art informel et de la peinture abstraite en Europe. Il s’est imposé sur le plan international avec sa participation à la Biennale de Venise de 1956, et en remportant le prix principal lors de la Biennale de Tokyo en 1965. La collection d’art de l’OEB possède de lui cinq œuvres qui se caractérisent par l’application spontanée des touches de couleur et par leur forme ouverte. Abstraites et aux couleurs vives, les peintures à l’huile de Staudacher prenaient parfois jusqu’à un an pour sécher, tant la couche picturale était stratifiée. Nous rendons hommage à Hans Staudacher, l’un des peintres les plus renommés d’Autriche, un visionnaire dont la création se nourrissait de la revendication d’une liberté absolue, sur le plan aussi bien artistique que social.


© Nachlass Hans Staudacher, Galerie Elisabeth & Klaus Thoman Innsbruck / Wien


© Nachlass Hans Staudacher, Galerie Elisabeth & Klaus Thoman Innsbruck / Wien

Nouvelles acquisitions 2020

En 2020, l’Office européen des brevets a acquis de nombreuses œuvres d'art frappantes dues à des artistes très divers, d'Europe et du monde entier, tels qu'Arjan Shehaj d'Albanie, Kristi Kongi d'Estonie, Philippe Pastor de Monaco, Gardar Eide Einarsson de Norvège, Tanja Deman de Croatie, Rozbeh Asmani d'Iran, Feng Chen de Chine et le collectif d'artistes Superflux du Royaume-Uni. Le choix a porté sur de jeunes artistes émergents de pays européens qui ne sont pas encore ou peu représentés dans la collection de l’OEB, ainsi que sur des artistes dont les œuvres se situent à l'intersection de l'art, de la science et de la technologie. Les œuvres reflètent les racines culturelles de l’OEB et la diversité au sein de notre organisation internationale, car non content d’agir comme un catalyseur de l'innovation et de la créativité, l’art promeut également la réflexion et la tolérance à l'encontre de points de vue différents.

Kongi 1
© Kristi Kongi

Kongi 2
© Kristi Kongi

Projet START-UP

L'Académie des Beaux-Arts de Munich aux chambres de recours de l'OEB

Vidéo: L'art au travail

Dans cette vidéo, l'artiste Rolf Lieberknecht et la curatrice Kristine Schönert évoquent la reconstitution réussie de "Kinetic Light Refractions" (une œuvre de commande réalisée en 1979 et signée une nouvelle fois en 2019).

Une œuvre de la collection d'art de l'OEB était montrée dans le cadre d'une exposition au Centre d'art et de technologie des médias

Une œuvre de la collection d'art de l'OEB était montrée dans le cadre d'une exposition au Centre d'art et de technologie des médias (Zentrum für Kunst und Medien, ZKM) de Karlsruhe, en Allemagne du 8 février au 26 mars 2019. L'exposition, une grande rétrospective de l'artiste allemand Dieter Jung, faisait figurer à une place de choix, dans le hall du ZKM, le mobile holokinétique de Jung qui fait partie de la collection de l'OEB.

La collection d'art de l'OEB primée

Roland Fuhrmann remporte le concours d'art public du Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung

Le concours d'art public organisé par le Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung (Office fédéral de la construction et de l'aménagement du territoire) pour la cantine de l'Office européen des brevets à Berlin a été remporté par Roland Fuhrmann

Exposition: Katharina Grosse

Katharina Grosse: "It Wasn't Us" (14 juin 2020 à 10 janvier 2021), Hamburger Bahnhof - Museum für Gegenwart, Invalidenstraße 50-51, 10557 Berlin

Juan Uslé remporte le 13° Prix de dessin de la Fondation d'art contemporain Daniel & Florence Guerlain

Exposition: Thomas Ruff

Thomas Ruff: Thomas Ruff (9 mai - 16 août 2020), Kunstsammlung NRW, K21, Ständehausstraße 1, 40217 Düsseldorf, DE


Quick Navigation