2.2.4
Suspension des délais 

La suspension de la procédure entraîne celle des délais qui courent, à l'exception des délais prévus pour le paiement des taxes annuelles. La partie du délai non encore expirée commence à courir à la date de la reprise de la procédure. Toutefois, le délai restant à courir après la reprise de la procédure ne doit pas être inférieur à deux mois.

Exemple : le délai de six mois prévu par l'article 94(1) et la règle 70(1) pour présenter la requête en examen commence à courir le 1er juillet 2008. La procédure est suspendue le mardi 23 septembre 2008 et reprise le mardi 4 août 2009. La partie du délai écoulée se termine le 22 septembre 2008. La partie du délai non encore écoulée correspond donc à 8 jours et 3 mois. Lors de la reprise de la procédure, cette partie non écoulée du délai commencera à courir à la date effective de la reprise de la procédure, soit le 4 août 2009. Le délai pour présenter la requête en examen arrivera donc à expiration le mercredi 11 novembre 2009.

Quick Navigation