Tous les gagnants : Prix de l'inventeur européen 2022

21 juin 2022

L'Office européen des brevets (OEB) a annoncé ce jour les lauréats du Prix de l'inventeur européen. Cet événement, diffusé en streaming pour des spectateurs du monde entier, a récompensé des inventeurs et des équipes de Belgique, du Brésil, du Canada, d'Estonie, de France, de Hongrie, d'Espagne, de Suisse, du Royaume-Uni et des États-Unis.

L'édition 2022, qui comportait notamment un message de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II, Prince Souverain de Monaco, a réservé plusieurs surprises, la première place pour le Prix des jeunes inventeurs étant attribuée ex aequo et Katalin Karikó, lauréate étant la révélation de la catégorie « Œuvre d'une vie ».

António Campinos, Président de l'OEB, a déclaré : « La diversité et le talent mis en évidence par les innovations récompensées aujourd'hui sont absolument extraordinaires ! Les lauréats du Prix de l'inventeur européen ouvrent la voie vers un avenir plein de promesses. Forts de leur ténacité, de leur agilité, et de leur persévérance, ils n'ont pas ménagé leur temps, leur énergie, leurs ressources, et surtout leur ingéniosité et leur créativité, pour mettre au point des solutions ».

Industrie

Les scientifiques estoniens Jaan Leis, Mati Arulepp et Anti Perkson ont optimisé un matériau appelé graphène courbe qui peut être utilisé comme électrode pour fournir à l'industrie et aux voitures électriques des supercondensateurs qui se chargent rapidement, sont plus durables et plus puissants.

Recherche

La chercheuse Claude Grison a développé une méthode d'utilisation de plantes pour extraire les éléments métalliques d'un sol pollué aux alentours des sites miniers et utilise ces "écocatalyseurs" pour créer de nouvelles molécules pour l'industrie chimique, pharmaceutique et cosmétique.

Pays non membres de l'OEB

Le chimiste Donald Sadoway a développé une batterie en métal liquide pour stocker l'énergie solaire et éolienne. Ces batteries en métal liquide conservent 99 % de leur capacité initiale durant 5 000 cycles de charge. Composée de matières premières locales, sa batterie offre une solution de stockage longue durée rentable.

Petites et moyennes entreprises (PME)

Avec leur équipe, Madiha Derouazi et Élodie Belnoue ont inventé une plateforme de vaccins thérapeutiques contre le cancer pour aider le système immunitaire à reconnaître et détruire les cellules cancéreuses dans le corps humain.

« Œuvre d'une vie »

La biochimiste hongroise Katalin Karikó a développé une méthode permettant de modifier l'acide ribonucléique messager (ARNm) de manière à pouvoir l'utiliser en toute sécurité dans le corps humain, ouvrant la voie à son utilisation dans le vaccin contre le COVID-19 et d'autres vaccins, mais aussi dans d'autres thérapies potentielles contre le cancer et des maladies cardiaques.

Prix du public

La professeure espagnole Elena García Armada a développé un exosquelette robotisé pour les enfants se déplaçant en fauteuil roulant. L'exosquelette permet aux enfants de marcher durant la thérapie de rééducation musculaire, améliorant ainsi leur bien-être et allongeant leur espérance de vie.

Le Prix du public est un prix spécial décerné sur la base des votes du public. Le scrutin s'est ouvert le 17 mai et s'est clôturé à l'ouverture de la cérémonie. L'Office a reçu cette année quelque 23 000 votes pour les 13 finalistes.

Prix des jeunes inventeurs

Après plusieurs tours de scrutin, le jury n'a pu désigner aucun gagnant, et l'OEB a pris la décision exceptionnelle d'attribuer la première place ex aequo à deux finalistes. Chacun d'entre eux se verra remettre la somme de 20 000 EUR, le finaliste arrivant en deuxième position recevra 10 000 EUR.

Sur la base d'un premier prototype qui fonctionnait avec le contenu de bennes à ordure et un tapis roulant d'occasion, Victor Dewulf et Peter Hedley ont développé un système de détection et de tri des déchets au moyen d'une intelligence artificielle (IA) permettant aux centres de traitement des déchets de trier les déchets rapidement et avec précision afin d'augmenter le volume de recyclage.

Après avoir vu une vidéo YouTube de Michael J. Fox atteint de la maladie de Parkinson, Erin Smith, une étudiante américaine, a développé une application basée sur une intelligence artificielle (IA) qui utilise la vidéo pour détecter la maladie de Parkinson à un stade précoce, permettant de freiner l'évolution de la maladie par une prise en charge anticipée.

Pour s'attaquer au phénomène très répandu de la précarité menstruelle, Rafaella de Bona Gonçalves a développé pour les communautés défavorisées de son pays des produits hygiéniques à base de fibres biodégradables, telles que les déchets de récolte des bananes facilement disponibles.

Si vous n'avez pas pu suivre cet événement en direct, vous pouvez visionner l'enregistrement en cliquant sur le lien suivant : inventoraward.org.

L'année prochaine, cet événement sera organisé à Valence et les nominations publiques pour le Prix de l'inventeur européen 2023 sont désormais ouvertes.

Pour en savoir plus :

Quick Navigation