Ensemble pour la paix en Europe

Munich, le 1er mars 2022

En ces temps particulièrement difficiles, les pensées de chacun des agents de l'Office européen des brevets vont à celles et ceux qui sont touchés par les actions militaires en cours en Ukraine. En signe visible de notre chagrin et de notre solidarité, nous avons retiré depuis vendredi midi tous les drapeaux qui flottaient dans les enceintes de nos bâtiments sur tous nos sites.

Notre Office a été fondé dans un esprit de coopération européenne et internationale. Nous défendons la paix, le progrès et la prospérité, avec un personnel issu des 38 États parties à la Convention sur le brevet européen.

En tant que citoyens européens, nous sommes solidaires de toutes les personnes qui souffrent de la violence effroyable qui sévit en Ukraine, et de tous les réfugiés qui cherchent à se mettre à l'abri dans d'autres pays. C'est pourquoi l'Amicale - l'association de l'Office consacrée aux activités sociales - va organiser des actions d'aide aux personnes touchées. Nos agents auront la possibilité de faire des dons à des organisations humanitaires, et l'Office lui-même apportera une contribution directe afin que nos efforts collectifs aient les retombées positives les plus larges possible. Notre objectif sera de veiller à ce que cette aide parvienne à toutes les personnes touchées, que ce soit en Ukraine, dans les pays voisins ou en particulier dans nos pays hôtes, dans le cas des réfugiés.

En tant qu'institution, nous examinons également les conséquences de la crise actuelle pour nos activités de coopération dans la région. Nous avons pris la décision immédiate de geler nos activités de coopération avec les offices nationaux de brevets de la Fédération de Russie et du Bélarus, et de suspendre celles menées avec l'Organisation eurasienne des brevets. Dans la perspective de la prochaine session du Conseil d'administration, qui aura lieu le 22 mars, nous étudierons et discuterons d'autres mesures et conséquences possibles avec nos 38 États membres, les États autorisant l'extension et les observateurs.

Dans les jours et les semaines à venir, tous les efforts doivent être mis en œuvre pour promouvoir un dialogue ouvert et authentique, représentant la voie à suivre pour restaurer une paix durable en Europe.

Quick Navigation